Dimanche 21 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nearer the Gods de David Williamson

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 20/09/2018 à 08:11 | Mis à jour le 20/09/2018 à 08:11
Sur scène du 6 octobre jusqu’au 3 novembre, Nearer the Gods est une histoire véritable, qui met en avant le comportement des grands hommes de génie. 

C’est l’événement théâtral de l’année, la première mondiale de Nearer the Gods de David Williamson, mettant en vedette des vedettes de la scène et de la télévision sous la direction du directeur artistique de Queensland Theatre, Sam Strong. Il s’agit de plus de la première représentation dans le tout nouveau théâtre Bille Brown.

 
Sur scène du 6 octobre jusqu’au 3 novembre, Nearer the Gods est une histoire véritable, qui met en avant le comportement des grands hommes de génie. 

« Edmund Halley, qui a donné son nom à l’une des plus célèbres comètes, s’est rendu compte qu’Isaac Newton était le seul homme au monde assez brillant pour percer le mystère de la gravitation. Il y avait toutefois un problème : Newton était empli d’illusions de grandeur et éprouvait une haine implacable pour son ennemi juré, Robert Hooke. Halley et sa femme Mary ont dû trouver un moyen de le ramener à l’essentiel », a déclaré le dramaturge David Williamson.
 

Génie, bâtard et héroïsme

Ce sont les trois mots que Williamson utilise pour décrire Nearer the Gods. 

Compte tenu de cette puissante synthèse, il est heureux que Strong ait recruté certains des meilleurs et des plus excitants acteurs du pays dont Matthew Backer (Suisse) qui incarne Edmund Halley, le très apprécié Queenslander William McInnes (SeaChange, Time of our Lives) et Rhys Muldoon (House Husbands) qui joue Isaac Newton.

Daniel Murphy interprètera Isaac Barrow et Samuel Pepys, tandis que Hugh Parker (The 39 Steps) jouera le rôle de Sir Christopher Wren. Colin Smith (Un Octoroon, Twelfth Night) joue Robert Hooke, Lucas Stibbard (Hoges, Wanted) interprète John Wickens et Simon, avec son compatriote Queenslander Hsiao-Ling Tang (Rice) qui joue Joane et Royal Equerry et Kimie Tsukakoshi (The Family Law, Secret City) comme Mary Halley.

Williamson a déclaré qu’il avait la pièce à l’esprit depuis l’université : « J'ai été le premier diplômé en génie mécanique de l'Université Monash et les lois de Newton ont été à la base de tout ce que nous avons appris. J'étais stupéfait et impressionné par la façon dont un homme nous ignorait des lois de l'univers. L'un des plus grands génies de tous les temps. J'ai découvert à ma grande surprise que, pour Edmund Halley, qui l'avait tiré de ses illusions, Dieu l'avait choisi pour révéler son plan pour l'humanité. L’instinct de mon dramaturge était une belle histoire. Tout dans la pièce, basé sur une grande quantité de recherches, est arrivé ou aurait pu se produire. Les sources réelles sont rares, donc certaines conjectures étaient nécessaires. Rien à ma connaissance n'est plausible. 

Et de déclarer : « Il s’agit d’une étude fascinante et noire sur la façon dont les impulsions émotionnelles, anciennes et profondes qui nous poussent à accéder au pouvoir et au statut, à rabaisser et à vaincre nos rivaux, peuvent être en contradiction avec notre capacité de raisonner logiquement. Vous voyez les forces opposées au travail tous les jours dans le monde politique et commercial ».


Une pièce exceptionnelle pour une scène exceptionnelle 

De Nearer the Gods est la première production du nouveau Bille Brown Theatre, et va donc faire l'expérience du théâtre de la manière la plus confortable et la plus engagée qui soit. 
Le nouveau théâtre Bille Brown est à la pointe de la technologie. Les acteurs ne seront jamais très loin, donnant une intimité et une immédiateté à la performance comme jamais auparavant, créant ainsi une grande expérience communautaire.

Le directeur artistique de Queensland Theatre et directeur de Nearer the Gods, Sam Strong, a déclaré qu’il était incroyablement fier d’ouvrir le nouveau théâtre Bille Brown avec la dernière pièce du dramaturge le plus aimé d’Australie : « Pendant près d’un demi-siècle, David a reflété la société australienne contemporaine, divertissant et défiant le public avec son observation sans pareil du comportement humain. Dans Nearer the Gods, il a vécu un moment historique dans l'histoire et lui a donné vie, captant l'énergie de la découverte de quelque chose que nous tenons maintenant pour acquis. Plus encore, il a mis l’accent sur le drame humain qui sous-tend la science ».

 

L'histoire

C’est en 1684, à l’aube des Lumières. Le jeune et brillant astronome Edmund Halley doit en quelque sorte résoudre les secrets de l’univers sortis du cerveau d’Isaac Newton. Dans le même temps, il doit lutter avec sa foi et risquer sa maison, sa famille et sa réputation pour trouver l'argent et les moyens de partager cette belle et puissante théorie avec le monde entier. Pour tous les corps célestes et les lois scientifiques qui portent leur nom, il est facile de penser que nos géants de la science du XVIIe siècle sont des génies infaillibles. Mais voici nos esprits les plus puissants mis à nu : criblés de doutes, de querelles de célébrité et de rivalités intellectuelles amères.

 

NEARER THE GODS de David Williamson, réalisé par Sam Strong
Du 6 octobre au 3 novembre
Théâtre Bille Brown, théâtre du Queensland
Billets: billets à queenslandtheatre.com.au ou en appelant le 1800 355 528

Casting : 
Matthew Backer (joue Edmund Halley)
William McInnes (joue le roi Charles II)
Rhys Muldoon (joue Isaac Newton)
Daniel Murphy (joue Isaac Barrow et Samuel Pepys)
Hugh Parker (joue Sir Christopher Wren)
Colin Smith (joue Robert Hooke)
Lucas Stibbard (joue John Wickens et Simon)
Hsiao-Ling Tang (joue Joane et Royal Equerry)
Kimie Tsukakoshi (joue Mary Halley)

Designer: Renee Mulder
Compositeur / Sound Designer: Steve Francis
Concepteur d'éclairage: David Walters
Directeur du mouvement: Nerida Matthaei
Dramaturgie: Julian Meyrick
Assistant Designer: Kaylee Gannaway
 

Nous vous recommandons

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet