Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Laurie Anderson en résidence sur la Gold Coast

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 17/06/2018 à 10:00 | Mis à jour le 17/06/2018 à 10:08
Laurie Anderson HOTA Brisbane Queensland Australie

Laurie Anderson, est une artiste expérimentale et musicienne américaine, connue pour ses performances multimédia et les nombreux albums musicaux qu'elle a réalisés.

Elle quitte sa résidence de New York pour une résidence à l'HOTA, la maison des arts de la Gold Coast, où elle séjournera du 20 au 24 juin. Elle interprétera un premier concert mondial et deux concerts de première australienne ainsi que son célèbre Concert for Dogs.

Notre imagination est beaucoup plus rapide et plus sauvage que la plupart des films d'action. Quand la vue disparaît, l'imagination peut devenir sauvage

 

Portrait

Originaire de Glenn Ellyn dans l'Illinois, Laurie Anderson est une artiste expérimentale et musicienne américaine, connue pour ses performances multimédia et les nombreux albums musicaux qu'elle a réalisés.

Elle fut la compagne puis épouse de Lou Reed, rencontré à Münich lors d’un festival organisé autour de John Zorn, pendant plus de 20 ans.

Plasticienne et musicienne, Laurie Anderson combine, tour à tour ou simultanément, l’art de la scène, le langage, l’électronique et l’objet. Dans les années 70, elle enferme son propre journal dans une boîte de bois et de verre, créant ainsi Windbook (1974). Un système de soufflerie tourne inlassablement les pages et conduit le lecteur d’une histoire à l’autre au gré du vent, sans jamais s’arrêter sur un épisode précis. L’air alterne d’un côté à l’autre, inversant parfois un sens de lecture que l’on maîtrise d’autant moins. Le spectateur-lecteur n’a alors d’autre solution que l’aléatoire pour reconnaître des objets qui habitent l’univers de l’artiste : le souffle brise le rythme continu du journal tandis que l’histoire reste insaisissable. (Collection macLYON ).

 

 

Les œuvres présentées

Sol/Stories in the dark
Ce voyage immersif emmène les auditeurs dans un incroyable voyage de découverte, guidé par des histoires émergeant de l'obscurité totale. Jouant avec la mémoire, le temps et la visualisation, les paysages sonores multicanaux de Laurie Anderson créent et détruisent des films mentaux qui explorent le mystère et l'aventure en collaboration avec le public.

Language of the future
Le Langage du Futur explore le concept du maintenant - comment nous réagissons à la ruée hallucinogène de l'information qui nous accueille, nous bombarde et exige notre attention. Que faisons-nous de la mise en scène des événements actuels et de la façon dont nous absorbons la nature de la politique, que cherchent vraiment à dire et à faire les personnes qui parlent ?

Songs from the Bardo
La Grande Libération par l'Audience dans le Bardo - ou Livre des Morts Tibétain, est un texte ancien utilisé pour guider les nouveaux états traversés à travers les états rencontrés entre la mort et la réincarnation; ou la libération du cycle de la renaissance.
L'interprète internationale, la chanteuse Tenzin Choegyal, rejoint la légende d'avant-garde Laurie Anderson pour présenter une interprétation musicale des mots et des images précieux des anciens textes du Bardo.

Concert for dogs
Auparavant interprété à New York, Londres et Brighton, Concert for Dogs est composé de mélodies, de fréquences et de riffs spécialement créés pour divertir les chiens et leurs accompagnateurs. Le son, la musique et la voix se combinent pour susciter des moments d'émerveillement et de joie.
En 2015, elle a réalisé le film Heart of a Dog inspiré de son terrier Lolabelle et dédié à son défunt mari, Lou Reed. Rêveur et engageant, le film traverse les thèmes de la vie, de l'amour donné et reçu, du voyage de la mort, de la faillibilité du langage et de bien d'autres choses. Un film sur des choses très tristes, mais avec beaucoup de joie.

Laurie Anderson in conversation: all the things I lost in the flood
Laurie Anderson est une sommité du langage. Dans son livre récent, ‘’Toutes les choses que j'ai perdu dans le déluge, Essais sur des images’’, la langue et le code est au cœur de toutes les choses qui représentent sa carrière, ère, et expérience personnelle. Dans ce livre, elle examine la puissance et les dangers du langage et de la narration, disséquant la relation entre les mots et les images - provoquant des questions sur la beauté, le temps, la réalité et la mémoire. Et ainsi, la conversation commence.

Son programme complet ici.

 

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

Melbourne Appercu
CONFÉRENCE

Apec : une croisière immobile dans le coupe-gorge de Port Moresby

Piscines, casino et solarium... La Papouasie-Nouvelle-Guinée a trouvé la solution au problème du logement dans le coupe-gorge qu'est sa capitale, en faisant venir d'Australie trois énormes paquebots.