Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

"Je voyage seule, je suis une femme, et alors?"

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 04/09/2017 à 08:49 | Mis à jour le 04/09/2017 à 15:37

 

 Sortir de la maison pour une femme est-il dangereux ? Après avoir obtenu le droit de vote en 1944, les femmes tendent à être l'équivalent de l'homme. Pourtant quand il s'agît de la taxe sur les produits hygiéniques, l'égalité salariale ou les voyages, être une femme ne semble pas être de si bonne augure... Mauvaises rencontres? Plus faible? Voyager seule entant que femme est-il si terrifiant?

 

 

 

 

 L' "art" de voyager seule en tant que femme

Les articles, livres et guides fusionnent dans les rayons sur cette pratique que l'on qualifie maintenant d'art. Vous voyez, nous sommes incapable de se débrouiller seule. On crée des livres spécialement pour nous ! Une femme qui voyage seule reste surprenante voir choquante. En partant aussi loin de ses parents, son chéri, son frère, son chien, on leur cause du soucis. Devenant ainsi LA responsable de la calvitie du père. On ne nait pas femme on le devient, écrivait Simone de Beauvoir. Et nous ne nous pouvons devenir adulte et responsable de nous-même.

Être protégée de l'homme par l'homme

"L'inconnu fait peur, et l'homme étranger va agresser les femmes". Tel est l'adage. D'ailleurs, le fameux Collectif des Hommes Etrangers aidé des pingouins demandent à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, de modifier le résultat de leur enquête. À l'échelle mondiale, les crimes sexuels sont vécus à la maison par une personne connue de la victime. Il y a même une journaliste, Lauren Wolf, qui mène une enquête sur l'exagération de l'agression de la voyageuse.

Partir seule, ne signifie pas voyager seule !

Pendant les voyages on fait des rencontres, et on a tendance à l'oublier. Souvent des gens que l'on va revoir. Parce que, oui, l'effet distance de la famille et du confort intensifient les relations. « Les plus belles amitiés que je réalise sont en voyage solo. Avec celle qui est aujourd'hui mon témoin de mariage on a vécu de bonnes comme de mauvaises situations alors forcément on se sent proches » Mathilde, Allemande qui a fait son premier voyage seule à l'âge de 19 ans.  

Voyager seule, c'est aussi apprendre à mieux se connaître

Une fois que l'on se connait mieux, rien ne semble nous arrêter. « Lors d'une randonnée en Sibérie, je me suis retrouvée seule face à un grizzly. J'ai du choisir entre fuir et tenter de lui faire peur. Aujourd'hui je me dis putain j'ai quand même fait peur à un grizzly quoi avec un bâton et en criant vers lui », Sofie, jeune Française, en voyage depuis 4 et demie. Voilà, si vous sortez vous allez rencontrer des grizzlys. Il vaut mieux rester à la maison et avoir pleins de followers et de likes sur sa dernière photo de profil ! "Pendant un an, je suis partie à l'autre bout de mon pays natal. J'ai appris une autre culture, vu des paysages magnifiques, j'ai vaincu ma peur du vide en sautant en parachute et aujourd'hui je me sens reine du monde" Chloé, voyageuse de 25 ans. Et elle n'est pas prête de s'arrêter de voyager: "Des idées pleins la tête j'en ai toujours plus. Je prévois de faire une partie de l'Indonésie en kayak, l'Amérique du Sud en vélo..." « Fais attention à toi » le monde est merveilleusement dangereux !

 

 

 

Comme l'écrivait l'aventurière Ella Maillart, une fois qu'on a réussi à partir, le plus dur est fait!

La rédaction www.lepetitjournal.com/Brisbane Lundi 4 Septembre 2017

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Brisbane

VIDEO

Quelles régions du monde recrutent encore des Français ?

Nous avons interrogé des experts de la mobilité internationale et représentants des régions du monde en recherche de main d’œuvre étrangère, lors de la dernière édition du Forum Expat.