ÉLECTIONS AMÉRICAINES – L’élection de Trump donne des ailes au Parti « One Nation »

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 09/11/2016 à 12:20 | Mis à jour le 09/11/2016 à 13:30

Pauline Hanson, leader du parti Nationaliste « One Nation » voit dans l'élection de Donald Trump à la présidence américaine un signe encourageant pour son parti.

La surprise a été totale. Les sondages donnaient Hilary Clinton gagnante de la tête et des épaules, certains commençaient déjà à parler de première historique et à surnommer l'ancienne première dame et Secrétaire d'Etat de l'administration Obama : « Madame la Présidente ». Mais les choses ne se sont pas passées comme prévues.

L'annonce de la victoire de Donald Trump a fait l'effet d'une bombe. En réponse à l'inquiétude qu'il représente, de nombreux américains ont surchargé les serveurs de l'immigration canadienne jusqu'à les faire saturer.

De l'autre côté du Pacifique dans notre Sunshine State, les réactions ne se sont pas faite attendre. Pauline Hanson, la dirigeante du Parti nationaliste « One Nation » a vu dans la victoire du milliardaire, un signe encourageant pour son propre parti.

La sénatrice étant connue pour ses positions anti immigration et anti multiculturalisme, et plus précisément pour ses propos à l'encontre de la population musulmane.

En s'exprimant au micro de 612 ABC Brisbane, elle a expliqué que l'Australie « avait besoin de changement » avant de continuer : « si cela signifie que nous pouvons obtenir une personne de One Nation pour diriger l'Etat du Queensland ».

Elle s'est défendue d'avoir la moindre ambition quant au poste de Premier du Queensland, en précisant que son poste de Sénateur lui convenait, se voyant davantage comme une éminence grise que comme chef de l'exécutif du Sunshine State.

Pauline Hanson est même allée plus loin dans la célébration en faisant sauter une bouteille de Champagne sur les marches du Parlement Fédéral. Son Tweet de réaction à la victoire de Trump a été partagé et retweeté un grand nombre de fois et s'exprimait en ces termes : « Mr le Président, ma porte sera toujours ouverte. Félicitations de la part de Pauline Hanson et du Parti One Nation de Oz ». Une réaction paradoxale pour qui souhaite fermer ses frontières et à destination de celui qui déclarait vouloir remettre en cause le Traité de libre-échange Trans-Pacifique entre les deux pays qui aurait dû rapporter quelques 226 milliards de dollars à l'Australie dont 2 milliards d'exportation nominale pour le Queensland. Cependant, la morale de l'histoire est simple : entre isolationnistes, on se comprend?

Du côté du gouvernement travailliste au pouvoir dans le Queensland et notamment la Ministre de Commerce, Jackie Trad, les effusions de bonheur n'ont pas été au rendez-vous. La ministre ayant déjà confié sa réticence à travailler aux côtés de Donald Trump qu'elle qualifiait de « bigot ».

La défaite de la candidate Clinton a attristé Madame Trad dont les pensées accompagnaient toutes les femmes engagées à briser cet « ultime plafond de verre » vers les postes à responsabilité. Consciente qu'elle devrait de toute façon faire avec, elle a tout de même concédé qu'elle continuerait « de travailler avec tous les partenaires commerciaux du Queensland », sous-entendant : États-Unis compris.

Interrogée sur la tendance nationaliste en marche dans le monde (particulièrement anglo-saxon), notamment après la victoire de Donald Trump et l'annonce du Brexit, Jackie Trad a déclaré avoir quelques inquiétudes sur une victoire prochaine de One Nation ; tout en précisant que cette possibilité pour l'Australie comme pour le Queensland restait une « probabilité faible ».   

Pour les français expatriés, le regard se porte maintenant sur leur terre natale et les élections présidentielles de 2017 dont les sondages verraient bien Marine Le Pen arriver jusqu'au second tour.

MP (lepetitjournal.com/brisbane), mercredi 9 novembre 2016.

N'oubliez pas de liker la page Facebook du petitjournal de Brisbane.   

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Brisbane !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com