Samedi 27 novembre 2021
TEST: 2244

BON ANNIVERSAIRE – Un poste de Police fermé à cause d’une carte de vœux

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 14/09/2016 à 13:52 | Mis à jour le 14/09/2016 à 05:58

Lundi soir à Brisbane, un poste de police a été fermé à cause d'une carte de v?ux avec de la poudre blanche à l'intérieur qui se révèlera être de la cocaïne plutôt que l'anthrax.

Lundi dernier une carte de « Joyeux anniversaire ! » a tourné à l'alerte à l'attaque biologique à Brisbane. Qui aurait cru qu'une carte de v?ux puisse entrainer des conséquences aussi importantes ? Des conséquences dont les officiers de police de Boondall se seraient bien passés?

Lundi soir, un homme s'est rendu au poste après avoir trouvé de la poudre blanche à l'intérieur d'une carte de v?ux. Les policiers ont alors déclenché les protocoles de sécurité et ordonnés l'évacuation du bâtiment.

L'ampleur du dispositif s'explique par la crainte que cette poudre blanche (qui s'avéra être de la cocaïne) soit en réalité de l'anthrax, une maladie infectieuse extrêmement grave appelée aussi maladie du charbon. Dans sa forme respiratoire, elle est mortelle à 50%.

On se souvient à ce titre de la terreur qu'avait déclenché cette poudre blanche aux États-Unis après les évènements du 11 septembre. La crainte d'une attaque bio-terroriste qui utiliserait l'anthrax et des lettres postales avaient profondément choqué l'Amérique.

On « fêtait » d'ailleurs les 15 ans des attaques des tours jumelles ce dimanche, une concordance des dates qui a probablement joué en faveur de la réaction intense.  

Pour la petite histoire, le destinataire avait reçu deux cartes de v?ux en provenance du Royaume Unis et avait repéré cette poudre suspecte à l'intérieur de l'une d'elle. Il a alors mis les cartes dans un sac plastique et s'est rendu au poste où il a demandé de l'aide.

En tout état de cause, la police a réagi avec professionnalisme et rapidité en mettant en place une zone d'exclusion de 50 mètres autour du poste de Boondall avant que les Service d'Urgence et les Pompiers du Queensland n'effectuent des tests plus poussés sur la poudre.

Les résultats préliminaires ont suggéré que l'on avait affaire à de la cocaïne. Cependant, une analyse scientifique complémentaire devrait avoir lieu au John Tonge Centre, l'Institut médico-légal et scientifique du Queensland.

La police travaille toujours pour déterminer qui a envoyé cette carte de v?ux qui ne souhaitait ni bonheur, ni plein de bonnes choses. Mais les conclusions préliminaires ont de quoi rassurer : « Plus de peur que de mal ».

MP (lepetitjournal.com/brisbane), mercredi 14 septembre 2016.

N'oubliez pas de liker la page Facebook du petitjournal de Brisbane.

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet