Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Selon l’UNICEF, la "tatmadaw" a libéré 75 enfants soldats

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 03/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 03/09/2018 à 16:00
2 ans de prison pour avoir raconté son passé d’enfant soldat

L’armée birmane a relâché 75 enfants soldats, a annoncé l’UNICEF. L’armée est impliquée dans un lent processus de libéralisation des enfants soldats tout en ayant mis fin à des décennies de recrutement forcé d’enfants. C’est la première fois cette année que l’armée fait cela, cependant l’armée a déjà relâché 924 enfants et adolescents depuis la signature d’un accord avec les Nations Unies en 2012 ; accord stipulant la cessation de ces pratiques d’embrigadements. Le plus jeune d’entre eux à avoir été libéré a 14 ans ; il devra, ainsi que tous les autres enfants libérés, suivre un programme de réintégration à la vie civile. Bien que l’UNICEF se félicite de l’évènement, l’organisation tient à rappeler que l’armée n’est pas la seule à être responsable et pointe du doigt notamment l’Armée d’Indépendance du Kachin (KIA) et l’Armée Sud de l’Etat de Shan (SSAS), tout en rappelant qu’il est à l’heure actuelle, impossible de savoir le nombre d’enfants combattants dans les nombreux groupes armés disséminés dans tout le pays.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

Des élections truquées à Yangon ?

C'est en tout cas ce qu'affirme le e-journal Myanmar Now. Le nouvellement élu député pour le district de Seikkan à Yangon aurait accordé des prêts à taux anormalement bas à de potentiels votants...