Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Remise en liberté refusée pour le moine nationaliste U Parmaukkha

Par Lepetitjournal Birmanie | Publié le 27/12/2017 à 18:32 | Mis à jour le 27/12/2017 à 20:34
Moine Nationaliste U Parmaukkha

Le tribunal du district de Kamayut, à Yangon, a une fois de plus refusé la remise en liberté sous caution du moine nationaliste U Parmaukkha, poursuivi pour incitation à la violence après avoir organisé une manifestation anti-Rohingyas devant l'ambassade des États-Unis à Yangon en avril 2016. Les chefs d'accusation "d'incitation à la violence" et "trouble à l'ordre public" sont passibles d'un maximum de deux ans de prison, d'une amende, ou des deux.  Le tribunal entendra les témoignages de trois des six témoins du côté du plaignant ce jeudi. U Parmaukkha a déclaré au public avant et après l'audience « il n'y avait rien dans mes mots qui puissent m’accuser d’incitation à la violence et trouble à l’ordre public ».  Il a été arrêté le 12 novembre alors qu'il se rendait au commissariat de police de North Dagon pour demander la permission d'organiser une manifestation contre la prétendue confiscation et la vente de terrains par la municipalité de Yangon à une tierce partie.

lepetitjournal.com birmanie

Lepetitjournal Birmanie

Lepetitjournal.com Birmanie est le média gratuit des Français, des francophones et des francophiles en Birmanie
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet