Mardi 19 juin 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouveau mouvement de protestation contre un projet minier à Sagaing

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 10/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 10/10/2017 à 00:00
mine

150 habitants des villages de Ton Taw Kyaung, Moe Kyo Pyin, Sel TE et Lel Ti, dans la région de Sagaing, se sont réunis devant les bureaux de la holding Wanbao Economic pour protester contre la confiscation de leurs terres par ladite compagnie. Plus de 2 832 hectares de terre ont été réquisitionnées pour ce projet de mines de cuivre et les habitants de la région accusent la compagnie de ne pas respecter les accords passés puisqu'il semblerait que les habitants n'aient pas tous été dédommagés. La compagnie aurait accepté entre autre de trouver plus de 768 hectares de terres pour remplacer celles réquisitionnées. Le projet minier de Letpadaung, le plus important projet d'exploitation de cuivre du pays, subit des vagues de protestations depuis 2014. Mais le projet a débuté en 2010 et a commencé dès 2012 à recevoir les critiques des villageois et des fermiers quant à ses effets négatifs sur l'environnement. Les fermiers réclament désormais des compensations pour les cultures perdues. La compagnie a en effet clos toute la zone et donc rendu inaccessible des cultures sans pour autant les avoir remplacées par des terres de substitutions. La compagnie argue que les accords passés ne mentionnent pas de dédommagement concernant les pertes financière. 

0 CommentairesRéagir

Actualités

POLITIQUE

Réforme de la Commission d’Investissement

Le gouvernement birman a réformé sa Commission d’Investissement et renouvelé ses 13 membres, selon un communiqué publié samedi 16 juin. Le ministre au cabinet du gouvernement, U Thaung Tun...

Vivre en Birmanie

PUBLIREPORTAGE

Un bon endroit pour retrouver le goût de l’Ô’thentic

Manger des galettes à la bretonne ou des croque-monsieurs dans un restaurant tenu par deux Français, avec en fond sonore des reprises de Daniel Balavoine ou de Renaud, vous pensiez que c’était...