Vendredi 19 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Naypyidaw veut améliorer son réseau électrique

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 13/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 13/09/2018 à 16:00
Yoma Strategic Holdings veut électrifier la Birmanie rurale

Pour ce faire, la capitale espère valider l’offre de prêt de l’Asia Bank Development, prêt à taux faible s’élevant à 300 millions de dollars américains. U Tun Naing, le ministre adjoint à l’Energie et à l’Electricité a expliqué que le projet intègrerait les régions de Yangon, Ayeryarwaddy, Bago et Thanintharyi ainsi que les états de Mon, Kayin et Rakhine. Le coût total approcherait les 309 millions de dollars américains, laissant au gouvernement la charge de combler ce que le prêt ne couvrirait pas. “Nous avons essayé pendant des décennies de pouvoir achever le réseau. Avec une couverture complète, les coupures d’électricité seraient diminuées.” En août, un prêt sans intérêt de 30 millions d’euros provenant d’Italie a été validé. Ce prêt avait pour but de fournir de l’électricité dans l’état Chin et plusieurs zones rurales de Birmanie. Le ministre adjoint U Maung Maung Win a assuré que la Birmanie était dans une zone confortable quant à sa capacité de remboursement.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

A partir de ce jeudi, un ostréiculteur français chez Babett

Bientôt Halloween, sa citrouille insipide et son matraquage commercial… Alors en bons irrésistibles Gaulois, Babett vous propose de plutôt consacrer vos kyats à un mets bien français : les huîtres.

Vivre en Birmanie

LIVRE

Idée lecture : A Burmese Heart, Yin Mon Vanessa Han et Tinsa Maw-Naing

Sorti en 2015, A Burmese Heart – traduisez “Un cœur birman” – raconte l’histoire de Tinsa Maw-Naing, fille du premier premier ministre de Birmanie sous l’occupation britannique et femme de Bo Yan Nain