Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lutte contre le terrorisme pour les ministres de la défense de l'ASEAN

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 24/10/2017 à 20:00 | Mis à jour le 24/10/2017 à 20:00
ASEAN

Les ministres de la défense de la zone du Sud Est Asiatique se sont mis d’accord, à Clark aux Philippines, lors de "l'ASEAN Defense Ministers Meeting" (ADMM) pour la mise en place de mesures afin de bloquer l'émergence de groupes extrémistes supportant l'organisation terroriste DAESH. Les participants ont insisté sur la nécessité de tacler "la menace de la radicalisation" en informant les gens de la zone des dangers de l'extrémisme. Dans une déclaration commune, ils ont mis en avant le besoin d'une coopération régionale des services d'intelligences et d'information, mais également de la surveillance et de l'éducation du public quant à la menace de la radicalisation. Les ministres se sont solennellement ,et à l'unanimité, engagés à combattre le terrorisme "sous toutes ses formes et manifestations en accord avec "l'ASEAN Convention on Counterterrorism" et "l'ASEAN Comprehensive Plan of Action on Counterterrorism",  ainsi qu'en identifiant les moyens de renforcer la coopération antiterroriste entre les organismes de défense de la zone ASEAN".  La situation des Philippines a été évoquée, et le Secrétaire à la défense, Delfin Lorenzana, a annoncé la fin des combats à Marawi. La ville, située dans le sud du pays, a été le théâtre de cinq mois de combats urbains entre l'armée et des combattants pro-DAESH. Les combats auraient fait 1 220 victimes. En tant que pays Président de l'ADMM pour cette année, les Philippines veulent initier d'autres discutions avec les pays membres, tel qu'un programme sur trois ans pour améliorer et renforcer les efforts de l'ADMM.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

CULTURE

Contes birman: Pourquoi il y tant de pagodes à Bagan?

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays, qui transmettent une morale au travers d’une courte histoire. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie...