Dimanche 23 septembre 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les nouveaux comités de la CCI : rassembler pour mieux avancer

Par CCI France Myanmar | Publié le 20/03/2018 à 20:00 | Mis à jour le 20/03/2018 à 20:00
Les nouveaux comités de la Chambre de Commerce et d'Industrie France Myanmar

Dans sa volonté d’encourager toujours plus l’entreprenariat, la Chambre de Commerce et d’Industrie France Myanmar (CCI France Myanmar) s’apprête à lancer deux nouveaux comités : le comité "Femmes d’affaires", et le comité des "Jeunes entrepreneurs". Le but ? Aider les femmes et les jeunes à s’implanter dans le monde des affaires birman.

Impossible de ne pas s’en rendre compte : en Birmanie, le développement économique est en train de créer des opportunités professionnelles pour une nouvelle génération de femmes actives, inimaginables il y a encore quelques années. Si la majorité d’entre elles fait toujours face à de nombreux obstacles qui les empêchent d'exploiter pleinement leur potentiel, cette inversion de la tendance n’est pas à ignorer, et doit être, au contraire, encouragée. En effet, les écarts de salaires, toujours significatifs, sont la cause d'inégalités tenaces entre les sexes dans le monde de l'entreprise. Les femmes sont ainsi confrontées à un "plafond de verre", qui les empêche de gravir les échelons jusqu’au sommet des sociétés qui les emploient. De la même manière, un jeune entrepreneur voulant créer sa structure affronte davantage d’obstacles que le reste de la communauté d’affaires, par manque de moyens financiers, de réseaux, de personnels compétents ou de savoir-faire, auxquels s’ajoutent les affres habituelles d’un environnement extrêmement compétitif, opaque et encadré par un cadre légal au demeurant flou.

Désireuse d’apporter un accompagnement aux professionnels se heurtant à ces défis, la CCI France Myanmar a décidé de créer deux comités s’adressant aux "Femmes d’affaires" et aux "Jeunes entrepreneurs" parmi ses membres. Cette initiative n’est pas isolée, d’autres CCI France ayant mis en place des projets similaires avec succès dans d’autres pays. Ces deux groupes viendront compléter le comité « Ressources humaines » lancé au même moment, dans le but de palier les difficultés que rencontrent les entreprises dans la gestion de leurs personnels en Birmanie. Un dernier groupe sur le Made in France est également en projet, dans le but de promouvoir l’excellence du savoir-faire français dans le pays. 
L'objectif, multiple, est de rassembler, de mettre en relation les membres de la CCI qui possèdent leurs propres entreprises, qui exercent des postes de management, ou qui ont le désir de se développer en Birmanie, afin de leur donner l’opportunité de partager leurs réseaux, leurs compétences et leurs expériences, dans un souci d’entraide et de mutualisation des moyens. Loin de se cantonner à un simple échange d’idées, le but de ces comités reste la mise en place d’actions concrètes « des membres, par les membres et pour les membres », ayant un impact positif, visible et tangible sur les entreprises opérant en Birmanie, voire sur la société birmane en général. Les participants auront ainsi la liberté et la responsabilité de définir eux-mêmes leurs objectifs, priorités, activités, pour répondre aux enjeux que ciblent ces différents comités. Ces groupes seront d’ailleurs présidés par des Membres, élus par les autres participants, la CCI France Myanmar limitant son intervention à un appui technique et logistique. Cet outil, que les Membres devront s’approprier, leur permettra également de travailler en partenariat avec des organisations extérieures travaillant sur des thématiques similaires, comme la Myanmar Women Entrepreneur Association, ou encore la Myanmar Young Entrepreneurs Association, par exemple.

Le mode de fonctionnement de ces comités, tel qu’il est proposé à ce jour par CCI France Myanmar, se fonde sur des réunions trimestrielles, la première d’entre elles s’étant tenue au mois de mars, avec pour ordre du jour la définition du calendrier d’action et de la gouvernance de chacun des trois comités. Un rapport d’activité sera, par ailleurs, présenté chaque année lors de l’Assemblée Générale Annuelle de CCI France Myanmar, qui entrevoit la possible création annuelle de prix que décerneraient les comités à des entreprises opérant au Myanmar, en lien avec les thématiques de chacun des trois groupes de travail.

La Chambre entend, par le biais de cette nouvelle initiative, accroître la cohésion entre ses Membres, et continuer à leur offrir des services toujours plus personnalisés et adaptés à leurs besoins propres. Elle espère surtout, enfin, participer activement avec ses Membres au développement économique durable de la Birmanie, vers une société offrant aux femmes et aux jeunes l’opportunité de réaliser leurs rêves, leurs potentiels, leurs projets, dans un environnement sain, ouvert et dynamique.

cci business

CCI France Myanmar

La CCI France Myanmar est un réseau d’affaires de plus de 90 entreprises françaises, birmanes et internationals dont l’objectif est de développer les relations économiques et commerciales entre la France et le Myanmar.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..

Vivre en Birmanie

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..