Lundi 15 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le parti des Personnes des Quatre Huits change de nom

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 27/06/2018 à 20:00 | Mis à jour le 27/06/2018 à 20:00
Le parti des Personnes des Quatre Huits change de nom

Le Parti des Personnes des Quatre Huits (Four Eights People’s Party) doit à nouveau changer de nom suite à un certain nombre de critiques ayant poussé la Commission des Elections de l’Union (Union Election Commission, UEC) à demander ce changement de nom. "Nous allons annoncer le nouveau nom après la conférence du parti à Mandalay le 8 juin" a déclaré U Ye Naing Aung, fondateur et porte-parole du mouvement. Le nom fait référence au soulèvement populaire pro-démocratie du 8 août 1988 contre la dictature de Ne Win, initié par des étudiants. Le parti, créé par quelques-uns de ces mêmes étudiants, a été présenté au public en décembre 2017 et enregistré en mai 2018. Plus de 200 personnes se sont plaintes de son nom à l’UEC, prétextant qu’il s’approprie un héritage historique national qui ne devrait pas être associé à un parti politique en particulier. En mars, le nom était ainsi déjà passé de Four Eight à Four Eights People’s Party mais cela n’avait pas suffi à calmer les critiques.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Bientôt un circuit touristique piéton dans le vieux Yangon

Dans un effort pour rendre Yangon plus attractive pour les touristes, le Parlement régional a confirmé la semaine dernière la création d’un circuit urbain piéton dans la capitale économique.

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

La gastronomie revient au Strand


Bonne nouvelle pour les gourmets ! Les fourneaux du célèbre hôtel historique de Rangoun chauffent de nouveau. Le Chef Patrick Périé a ravivé la flamme là où Christian Martena l’avait laissée.

Vivre en Birmanie

LIVRE

Idée lecture : A Burmese Heart, Yin Mon Vanessa Han et Tinsa Maw-Naing

Sorti en 2015, A Burmese Heart – traduisez “Un cœur birman” – raconte l’histoire de Tinsa Maw-Naing, fille du premier premier ministre de Birmanie sous l’occupation britannique et femme de Bo Yan Nain