Mardi 19 juin 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Bangladesh fournit à la Birmanie une liste de Rohingyas à rapatrier

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 18/02/2018 à 20:00 | Mis à jour le 18/02/2018 à 20:00
rohingyas Birmanie

Le ministre de l'intérieur bangladais Asaduzzaman Khan a officiellement transmis, lors d'une réunion entre les deux pays dans la capitale bangladaise, une liste de 8 000 noms dans le cadre du programme de rapatriement des réfugiés Rohingyas vers la Birmanie.  Le ministre a annoncé vendredi à la presse: "Nous leur [la délégation birmane] avons remis une liste de 8 032 personnes de 1 673 familles. La délégation l'a reçue très cordialement et nous a dit qu'ils commenceraient le rapatriement.” L'accord de rapatriement conclu en fin d'année dernière devait commencer en janvier 2018 mais dû à un manque de préparation et à des protestations de la part de certains réfugiés, le programme avait subi des retards. L'accord porte sur 700 000 réfugiés alors que le ministre a rappelé qu'il y avait plus d'un million de réfugiés et qu'il espérait que tous puissent retourner dans leur pays. Le ministre a également rappelé que des Rohingyas continuaient de traverser la frontière entre les deux pays, se plaignant d'abus de la part de populations bouddhistes ainsi que de l'armée. Le ministre a ajouté que: "la délégation [birmane] a admis cela et nous a dit qu'ils essaieraient d'arrêter cela dès que possible" ajoutant "qu’il n'y avait pas de date spécifique pour le rapatriement mais ils avaient montré de la sincérité et qu'ils se préparaient au retour de leurs nationaux." Lors de la réunion, les deux parties discutèrent également du rapatriement de 6 000 Rohingyas ayant trouvé 'refuge' sur la frontière entre les deux pays. Le ministre a déclaré à ce sujet: "Ils ont dit qu'ils avaient commencé le processus de rapatriement de ces réfugiés vivant sur la ligne zéro" ajoutant que la Birmanie, dans ce cadre, avait demandé une réunion commune pour le 20 février. Plusieurs sources ont indiqué qu'un ministre birman s'était adressé au travers des barbelés à certains de ces réfugiés, insistant qu'ils acceptent l'offre du gouvernement sous peine de devoir faire face a des “conséquences” s'ils restaient où ils sont.

0 CommentairesRéagir

Actualités

POLITIQUE

Réforme de la Commission d’Investissement

Le gouvernement birman a réformé sa Commission d’Investissement et renouvelé ses 13 membres, selon un communiqué publié samedi 16 juin. Le ministre au cabinet du gouvernement, U Thaung Tun...

Vivre en Birmanie

PUBLIREPORTAGE

Un bon endroit pour retrouver le goût de l’Ô’thentic

Manger des galettes à la bretonne ou des croque-monsieurs dans un restaurant tenu par deux Français, avec en fond sonore des reprises de Daniel Balavoine ou de Renaud, vous pensiez que c’était...