Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Armée Arakanaise nie son implication dans le meurtre d'un officiel

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 08/02/2018 à 20:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 20:00
Armée Arakanaise

L'Armée Arakanaise (AA) a démenti les accusations du gouvernement quant à son implication dans le meurtre de U Bo Bo Min Theik, retrouvé mortellement poignardé à côté de sa voiture dans le district de Ponnagyun le mois dernier. Le porte parole de l'AA a déclaré que les accusations faites par le gouvernement étaient complètement fausses et qu'elle n’était pas impliquée dans le meurtre de U Bo Bo Min Theik. L'officiel avait été transféré de Mrauk-U à Sittwe après sa mauvaise gestion de la manifestation provoquée à la suite de l'interdiction de célébrer les 200 ans de la chute du royaume arakanais. Le mouvement de protestation s'était terminé dans des affrontements mortels entre la police et la population. L'officiel avait été transféré pour sa sécurité. Le porte parole de l'AA a déclaré: "C'est un cas complexe et il est difficile de savoir qui est le responsable. Mais l'AA n'a pas besoin de faire ce genre de chose ; ceux qui s'opposent à l'injustice et l'oppression le feront."

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

A partir de ce jeudi, un ostréiculteur français chez Babett

Bientôt Halloween, sa citrouille insipide et son matraquage commercial… Alors en bons irrésistibles Gaulois, Babett vous propose de plutôt consacrer vos kyats à un mets bien français : les huîtres.

Vivre en Birmanie

LIVRE

Idée lecture : A Burmese Heart, Yin Mon Vanessa Han et Tinsa Maw-Naing

Sorti en 2015, A Burmese Heart – traduisez “Un cœur birman” – raconte l’histoire de Tinsa Maw-Naing, fille du premier premier ministre de Birmanie sous l’occupation britannique et femme de Bo Yan Nain