Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Birmanie rejette l’autorité de la CPI

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 10/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 10/09/2018 à 16:00
La Birmanie rejette l’autorité de la CPI

Le gouvernement birman a rejeté toute légitimité à la Cours Pénale Internationale à juger les déportations des Rohingyas comme crime contre l’humanité. Cette annonce répond à la décision de la CPI d’autoriser le procureur Fatou Bensouda à évaluer s’il y a suffisamment d’évidences pour poursuivre des officiels birmans. En août, une mission des Nations Unies avait conclu que l’armée birmane avait mené des campagnes de terreur, tuant et violant des membres de la communauté Rohingya. La mission parlait "d’intention génocidaire" et recommandait la condamnation de plusieurs généraux pour avoir organisé ces crimes. Outre le fait que la Birmanie rejette cette version des évènements, le pays avance que n’ayant pas signé le traité de Rome, elle n’est pas sujet à l’autorité de la CPI. Cette dernière cependant argue que le Bangladesh est bien dans la juridiction de la CPI et que la migration des Rohingyas vers ce pays est suffisant pour enquêter.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...