Jeudi 20 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Birmanie en hebdo: Semaine du 6 août

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 05/08/2018 à 20:00 | Mis à jour le 05/08/2018 à 20:00
Untitled-1-Recovered-Recovered-Recovered

Pendant l’été, Lepetitjournal.com Birmanie passe en hebdomadaire. Tous les lundis, nous vous proposons une revue de presse avec l’essentiel de l’actualité des derniers jours en Birmanie.

SOCIÉTÉ – Inondations dans sept états : dix morts et 100 000 déplacés

Selon le Département de Gestion des Désastres, près de 100 000 personnes ont quitté leur foyer et dix sont décédées suite à des inondations. Sept états sont concernés par ces pluies diluviennes qui durent depuis deux semaines : les états de Magwe, Tanintharyi, Bago, Naypyidaw, Mon et Kayin et les régions de Sagaing et de l’Ayeyarwady. "Les Nations Unies en Birmanie mobilisent leurs partenaires, ressources et moyens et offrent leur soutien à l’assistance qui est fournie aux victimes par le gouvernement birman, les organisations de la société civile, les volontaires et les autres partenaires," assure Knut Ostby, coordinateur des Nations Unies en Birmanie.
Dans les états de Mon, Kayin et Thanintharyi, les routes ont été fermées et les bus bloqués dans les terminaux, compliquant le travail des volontaires venus distribuer de la nourriture. Les gouvernements locaux ont peur que le niveau des eaux ne continue d’augmenter. Dans la municipalité de Thaton de l’état de Mon, l’autoroute a été coupée. "Je n’avais jamais vu autant d’eau auparavant. Tout le monde veut sortir de Thaton. Il y a peu de secours et pas assez de bateaux" selon une habitante. Lim Jock Hoi, secrétaire général de l’ASEAN depuis Jakarta, s’est dit prêt au nom de l’ASEAN à apporter de l’aide humanitaire et des abris temporaires aux personnes sinistrées.

ÉCONOMIE – Du café birman vendu sans autorisation aux Etats-Unis et à Hong Kong : la question du droit de la propriété intellectuelle en Birmanie
Selon son fondateur U Ngwe Tun, du café produit par Genius Shan Highland Coffees est revendu aux Etats-Unis et à Hong Kong sans permission. "Des personnes vendent notre café sous notre marque et l’emballent avec le label organique mais sans notre permission. Il s’agit d’une imitation de produit et cela va à l’encontre des droits de la propriété intellectuelle," explique-t-il. Le problème est que le droit de la propriété intellectuelle est inexistant en Birmanie, rendant impossible toute poursuite en justice. "Si notre pays avait des lois régulant le droit de la propriété intellectuelle, cela serait bénéfique pour les entreprises locales et les encouragerait à être plus innovantes et compétitives," ajoute U Ngwe Tun. Les entreprises étrangères seraient également plus nombreuses à investir dans le pays. Plus de 700 tonnes de café sont produites chaque année et revendues au prix de 3 000 dollars américains par tonne. Le café haut-de-gamme est vendu pour 7 000 dollars américains la tonne. La demande, en provenance principalement des Etats-Unis, du Japon, du Canada, de Corée du Sud, de Malaisie et de Thaïlande, est en hausse.

DIPLOMATIE – Accords entre la Birmanie et le Népal
En début de semaine dernière à Kathmandou, la Birmanie et le Népal ont signé un protocole d’accord établissant un mécanisme de consultation bilatérale entre leurs ministères des Affaires Etrangères ainsi qu’un accord sur les exemptions de visa pour les détenteurs d’un passeport diplomatique. Le fort potentiel de collaboration dans les secteurs du commerce, de la culture, du tourisme et de l’investissement ont été reconnus tant par U Myint Thu, ministre des Affaires birman, que par son homologue népalais Das Bairagi.

SOCIÉTÉ – La crise des méthamphétamines en Australie alimentée par la Birmanie
L’Australie fait actuellement face à une crise des méthamphétamines et la Birmanie n’y est pas pour rien. La Birmanie en est en effet le deuxième producteur mondial avec une production valant 40 milliards de dollars américains. Malgré des saisies régulières – près de neuf millions de pilules ont été saisies entre janvier et mars 2018 – cette drogue s’exporte sous forme de cristaux. L’Australie est pour ces derniers un marché intéressant car plus lucratif que les Etats-Unis qui sont plus éloignés. En décembre 2017, 1,2 tonnes de méthamphétamines ont été saisies en Australie ; les achemineurs ont avoué qu’elles étaient en provenance de Birmanie. Cela résulte en une présence sur le marché de méthamphétamines à très bas prix, touchant ainsi des enfants de plus en plus jeunes, jusqu’à neuf ans. Près de huit tonnes de cristaux seraient consommées chaque année dans le pays. Les autorités australiennes se sont déjà rendues en Birmanie en début d’année pour discuter des stratégies à mettre en place pour démanteler les réseaux de drogue. 

JUSTICE – Enquête sur les responsables de la mort de la star de Facebook Aung Yell Htwe
La commission anti-corruption va enquêter sur les personnes responsables du meurtre du comédien Aung Yell Htwe, à la demande du président Win Myint. Aung Yell Htwe, qui a connu le succès grâce à ses jeux de comédien sur Facebook, avait été battu à mort par un groupe d’hommes lors des dernières festivités du Nouvel An au ONE Entertainment Park à Yangon. Le lendemain, Than Htut Aung s’est rendu dans un poste de police en se reconnaissant coupable et en livrant le nom d’autres personnes impliquées. Une affaire a été ouverte mais au bout de trois procès la partie plaignante s’est retirée. Les trois personnes présumées coupables ont été libérées, attirant des flots de critiques envers les juges. Zaw Tay, directeur général du bureau présidentiel, a commenté : "L’affaire du meurtre a été rejetée par la cour du district. Elle va être à présent traitée par la Cour Suprême divisionnaire." La Commission Anti-Corruption va également tenir des réunions sur le sujet.

POLITIQUE – Mise en place d’une commission d’enquête sur les droits de l’Homme dans l’état de Rakhine
La Birmanie a annoncé avoir établi une commission d’enquête indépendante afin d’analyser les accusations de non-respect des droits de l’Homme dans l’état de Rakhine. Font partie de cette commission deux Birmans, l’avocat Mya Thein et l’économiste et ancien fonctionnaire des Nations Unies Aung Tun Thet, ainsi que l’ancien ambassadeur des Nations Unies japonais Kenzo Oshima. C'est le diplomate philippin Rosario Manalo qui en a pris la tête. Selon le bureau du Président, cette commission "fait partie de l’initiative nationale de réconciliation, de paix, de stabilité et de développement dans le Rakhine." Des doutes ont été émis quant aux restrictions auxquelles la commission sera soumise – on ne sait pas encore si elle pourra se rendre sur le terrain – mais le rôle légal qu’elle jouera a été salué.

SOCIÉTÉ – Les références à Aung San Suu Kyi supprimées d’une exposition sur les droits de l’Homme au Canada
Les références à Aung San Suu Kyi contenues dans une exposition du Musée des Droits de l’Homme de Winnipeg au Canada ont été supprimées. Son nom apparaissant dans une chronologie des mouvements des droits de l’Homme a été effacé, une image d’elle montrée entre celles de Nelson Mandela et du Dalaï-Lama a été réduite. Cette dernière ne peut être supprimée car elle apparaît dans une partie de l’exposition consacrée aux citoyens honoraires du Canada, dont Aung San Suu Kyi fait partie. Des informations complémentaires amenant le visiteur à se questionner sur ses actions seront toutefois ajoutées. La communauté Rohingya d’Ottawa s’est dite soulagée et heureuse de voir que leur pétition a atteint son but. Angela Cassie, vice-présidente du musée chargée des affaires publiques, a reconnu que "c’est douloureux pour les membres de la communauté Rohingya de voir son visage dans cette exposition."

ENVIRONNEMENT – Les tigres sauvages menacés par les conflits
Les conflits ethniques prenant place dans les régions forestières de Birmanie menacent les tigres sauvages selon la Société de Conservation de la Faune Sauvage (Wildlife Society Conservation, WCS). C’est particulièrement le cas dans l’état de Kachin et dans la région de Sagaing, où le Sanctuaire Naturel de la Vallée de Hukawng couvre 12 373 km², en faisant la plus grande réserve mondiale de tigres. La population de tigres est estimée à 100 spécimens. Il y a 100 ans, ce chiffre était de 100 000. Un projet conjoint de la WCS, de WWF et de Flora and Fauna International a déjà permis de former 130 villageois aux initiatives de conservation. Mais l’intensification des combats a poussé les villageois à fuir, laissant les tigres vulnérables à la déforestation et aux braconniers dont les actions sont facilitées par les conflits.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

HISTOIRE

Commémoration de la Révolution de Safran à Yangon

Mardi 18 septembre a eu lieu la commémoration du 11ème anniversaire de la Révolution de Safran, nom donné à une série de protestations commencée le 5 septembre 2007 par 500 moines à Pakoku dans...

Communauté

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..

Vivre en Birmanie

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..