Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Birmanie en hebdo: Semaine du 13 août

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 12/08/2018 à 20:00 | Mis à jour le 12/08/2018 à 20:00
Untitled-1-Recovered-Recovered-Recovered

Pendant l’été, Lepetitjournal.com Birmanie passe en hebdomadaire. Tous les lundis, nous vous proposons une revue de presse avec l’essentiel de l’actualité des derniers jours en Birmanie.

AGRICULTURE – 450 000 hectares de plantations endommagés par la mousson

Environ 450 000 hectares de champs cultivés ont été inondés par les pluies diluviennes qui sont tombées sur toute la Birmanie ces dernières semaines, selon U Myo Tint Tun, secrétaire du ministère de l’Agriculture, du Bétail et de l’Irrigation. 300 000 hectares ont pu être récupérés mais les 150 000 restants ont été sérieusement endommagés. Les régions de Sagaing, de Tanintharyi, de Bago et de Magwe ainsi que l’état de Kayin sont ceux qui ont le plus souffert. Les récoltes de sésame sont les plus affectées : 80 000 hectares de ces plantations ont été détruites dans les régions de Magwe et de Bago. Certains fermiers dont les plantations de sésame ont été ruinées les ont remplacées par du riz ou du maïs. Ils pourraient ainsi compenser les pertes occasionnées à la condition que les pluies n'atteignent pas des niveaux d'intensité similaire à ceux qu'elles ont atteint précédemment. 

SANTÉ – Le Centre National du Sang va fournir régulièrement trois nouveaux hôpitaux à Yangon
Trois nouveaux hôpitaux de Yangon vont être approvisionnés régulièrement par le Centre National du Sang de Birmanie (National Blood Center-Myanmar, NBC) à partir d’octobre 2018. Il s’agit de l’Hôpital pour Enfants de Yangon, de l’Hôpital pour Enfants de Yankin et de l’Hôpital Central pour Femmes. La bonne mise en place de ce projet dépend du budget alloué par le ministère de la Santé et des Sports. Le nombre de donneurs étant suffisant, les trois hôpitaux pourront être approvisionnés aisément si le nouveau budget est approuvé d’ici octobre. 11 hôpitaux de Yangon sont déjà fournis en sang par le NBC, dont l’Hôpital Général de Yangon et le Nouvel Hôpital Général de Yangon. Les patients en besoin urgent de sang, même s’ils ne viennent pas de ces hôpitaux, reçoivent toujours de l’aide du NBC. En 2017, 140 000 unités de sang ont été récoltées par le NBC. Au moins 9 000 sont fournies aux hôpitaux chaque mois.

SOCIÉTÉ – Commémorations du 30ème anniversaire du soulèvement du 8 mai 1988
Mercredi 8 août marquait le 30ème anniversaire de la révolte qui a commencé le 8 août 1988.  Plus d’un million de personnes sont descendues dans les rues à travers le pays après que le gouvernement ait annoncé la démonétisation des billets, réduisant à néant les économies de toute la population. Ne Win, dictateur depuis 1962, a été renversé. L’armée a répliqué et tué plus de 3 000 personnes. Cette année, quelques 2 000 personnes se sont retrouvées lors d’une cérémonie à l’Université de Yangon. Des manifestants de 1988 étaient présents ; certains ont tenu des discours. Une exposition sur le soulèvement avait été mise en place, permettant aux visiteurs de comprendre pourquoi et comment la révolte s’est formée.

ÉCONOMIE – La Chambre de Commerce et d’Industrie France Myanmar publie les résultats de son enquête sur les salaires
La Chambre de Commerce et d’Industrie France Myanmar (CCIFM) a publié mercredi dernier les résultats de sa première enquête anonyme sur les salaires. Les résultats sont disponibles sur son site internet (lien: ici). 243 entreprises de tous les secteurs d’activité présentes en Birmanie ont répondu en juin 2018 à ce questionnaire réalisé par MyWorld, un des membres de la CCIFM. "Cette enquête est précieuse pour nos entreprises. En l’absence d’informations fiables, les entreprises n’ont aucun moyen de savoir si elles sous- ou surpaient leurs salariés," explique Daw Ma Ma Naing, directrice des ressources humaines au Sule Shangri-La Hotel et co-présidente du comité des ressources humaines de la CCIFM. "Nous voulons mettre cette enquête à disposition gratuitement, comme engagement de la CCIFM à soutenir le développement durable des entreprises locales," a commenté Guillaume Rebière, directeur exécutif de la CCIFM. Cette enquête sera menée tous les six mois. En décembre 2018, la chambre de commerce et d’industrie espère toucher au moins 500 entreprises afin de pouvoir suivre l’évolution du marché.

JUSTICE – Un Birman reconnu coupable de meurtre crucifié en Arabie Saoudite
L’Arabie Saoudite a annoncé avoir exécuté et crucifié un homme originaire de Birmanie pour avoir pénétré le domicile d’une femme et avoir poignardé cette dernière jusqu’à la tuer. Il a ensuite été reconnu coupable de cambriolage dans son domicile ainsi que dans une autre maison puis de vol d’armes et de munitions. L’exécution, qui a eu lieu à La Mecque, a été décidée par la cour de justice et validée par le roi Salmane.

SOCIÉTÉ – Des points d’entrée et de sortie ouverts sur la frontière terrestre entre l’Inde et la Birmanie
Mercredi 8 août, l’accord de passage à la frontière entre l'Inde et la Birmanie est entré en vigueur. "Ce matin, les points de contrôle internationaux d’entrée et de sortie ont été ouverts simultanément sur les frontières" entre Tamu dans la division de Sagaing en Birmanie et Moreh dans l’état de Manipur en Inde, et entre Rihkhawdar dans l’état de Chin en Birmanie et Zokhawthar dans l’état de Mizoram en Inde, a expliqué l’ambassadeur indien en Birmanie Vikram Misri. "Chacun va à présent pouvoir franchir la frontière terrestre entre l’Inde et la Birmanie en montrant son passeport et son visa et va pouvoir voyager pour le tourisme, les affaires ou dans un but d’éducation. Cela va rapprocher nos deux peuples et nos deux pays" a-t-il ajouté.

SANTÉ – Un projet-pilote pour fournir l’équipement nécessaire aux femmes enceintes et aux nouveau-nés dans les régions rurales
Le projet "Une goutte de lait" a été lancé en début de semaine dernière à Yangon lors d’une cérémonie à l’Hôpital Général de Pindaya. Il s’agit d’un projet-pilote de deux ans mené par Tag International Development, le Rotary Club de Yangon et celui de Vashon, l’Hôpital Général de Pindaya, l’ambassade d’Israël et des docteurs israéliens du centre médical Sourasky de Tel Aviv. Quatre hôpitaux et 138 villages ruraux de Birmanie sont concernés par le projet. Ils seront fournis en équipements de secours pour surveiller et aider les grossesses à risque et les naissances, comme, par exemple, un appareil à échographie. L’ambassade d’Israël a assuré de son soutien et de son engagement pour aider les régions de Birmanie en difficulté.

TOURISME – La nouvelle politique concernant certains touristes asiatiques modifiée
Le ministère des Hôtels et du Tourisme a suspendu son exigence de 1 000 dollars d’argent liquide pour les visiteurs chinois, japonais et sud-coréens à l’entrée du territoire birman. Les principaux concernés, tels que l’industrie du tourisme, avaient émis des critiques quant à cette mesure, la principale étant que la plupart des voyageurs utilisent des cartes de crédits plutôt que d'emporter de grosses sommes d'argent avec eux. L’exigence d’argent liquide était reliée à une politique plus large, adoptée le 20 juillet 2018 et prévue d'entrer en vigueur le 1er octobre, et devait permettre aux Japonais et aux Sud-Coréens de se rendre en Birmanie sans visa et aux Chinois de recevoir un visa à l’arrivée. La volonté du gouvernement de dynamiser le tourisme étant toujours intacte, seule la nouvelle politique de visa va être mise en place.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...