Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Facebook ferme le compte du commandant en chef de l’armée birmane

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 02/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 02/09/2018 à 16:28
Facebook renforce sa politique en Birmanie

Le réseau social américain a annoncé avoir fermé les deux comptes de Min Aung Hlaing, commandant en chef de l’armée birmane (qui comptaient 1,3 et 2,8 millions d'abonnés) ainsi que dix-huit comptes Facebook, un compte Instagram et cinquante-deux pages Facebook. “Des experts internationaux ont trouvé des preuves que beaucoup de ces individus et de ces organisations ont commis ou permis de graves violations des droits de l’homme dans le pays. Nous souhaitons les empêcher d’utiliser Facebook pour attiser davantage les tensions ethniques et religieuses en Birmanie” indique la plateforme américaine dans un communiqué. L’annonce intervient le même jour que la remise du rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie qui demandent en conclusion que le général Min Aung Hlaing ainsi que cinq hauts gradés soient poursuivis par la justice internationale pour “génocide”, ”crimes de guerre” et “crimes contre l’humanité” à l’encontre de la communauté Rohingya. Le pays compte 18 millions de comptes Facebook.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...