Vendredi 6 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

(PUBLI-INFO) ENFANCE – La thérapie par le Jeu à Yangon ou comment regarder dans les yeux d’un enfant

Par Lepetitjournal Birmanie | Publié le 20/09/2016 à 22:00 | Mis à jour le 21/09/2016 à 08:18

?Les enfants seuls savent ce qu'ils cherchent? fit le Petit Prince. ?Ils perdent du temps pour une poupée de chiffons, et elle devient très importante, et si on la leur enlève, ils pleurent?? Extrait de "Le Petit Prince" d'Antoine de Saint Exupéry.

L'histoire du Petit Prince, et en particulier la relation entre le Petit Prince et le Renard, illustre merveilleusement ce qui est au coeur de la thérapie par le jeu entre l'enfant et la thérapeute.

Comment l'enfant peut-il traduire avec des mots ce qui est à peine tangible car profondément enfoui au fond de lui? Comment dire ce que son coeur a vécu et ressenti? Comment faire comprendre à l'adulte ce qui est essentiel pour lui?
L'enfance n'est pas toujours un long fleuve tranquille sur lequel on glisse nonchalamment au fil de l'eau, un monde magique où les lutins et les fées versent leur poudre de perlimpinpin au dessus du berceau. Bienheureux ceux qui en sont les élus célestes et même pour ceux-là le chemin peut parfois devenir sinueux car grandir, sortir des limbes de l'innocence, assumer les nouvelles et constantes responsabilités peuvent être source de tensions, de frustrations et d'incompréhensions pour l'enfant. 

Souvent, faute de pouvoir communiquer ce qu'il ressent, l'enfant se réfugie dans un comportement qui est en fait un appel de détresse: se déconnecter de la famille par des crises, rejeter l'école en ne se conformant pas aux demandes, devenir plus anxieux et stressé. Le résultat est souvent contre productif car les parents, d'abord conciliants, deviennent moins patients; les enseignants sont critiques; les copains se distancent. L'enfant rentre dans un cercle négatif et peine à en sortir. Lorsque la connexion, la communication et la confiance sont rompues, il est nécessaire de les rétablir au plus vite. C'est la qu'intervient la Thérapie par le Jeu.

En quoi le jeu peut-il changer la donne ?
Parce que le monde de l'enfant est le plaisir et que le jeu est son langage, le jeu exploite le moyen de communication primaire de l'enfant afin de capturer le subtil et l'exubérant, le modéré et l'intense, le dissimulé et le visible.

Comme l'ont démontré les professionnels de la petite enfance et chercheurs, le jeu contribue de façon substantielle au développement du jeune enfant car le jeu est structurant à tous les niveaux, sensoriel, physique, psychique, affectif et social. Sans lui, l'enfant ne peut réaliser son plein potentiel. C'est une fonction fondamentale du développement qui est une expression universelle car il transcende les différences ethniques, culturelles ou de langage. 

Contrairement à l'opinion populaire qui laisse à croire  que le jeu a une valeur limitée en milieu éducatif, la recherche en psychologie et neuroscience ont démontré que le jeu favorise le développement du cerveau et notamment des zones responsables de l'alphabétisation, du langage et du développement social. Au delà de ces aspects, le jeu permet à l'enfant de reprendre le pouvoir et un certain contrôle lorsqu'il résout des problèmes et acquiert de nouvelles compétences. Il encourage la créativité et l'imagination qui sont si fondamentales dans la pensée abstraite et l'expression de soi. C'est le jeu qui permet à l'enfant de gagner en confiance et en équilibre émotionnel et qui vont ainsi lui ouvrir les portes de l'apprentissage éducatif et de l'interaction avec les autres. 

La pratique factuelle de la thérapie par le jeu
Cette thérapie se passe dans un espace spécifique (la salle de jeu) et à un moment spécifique (le "moment privilégié") lors duquel l'enfant est encouragé à exprimer ses émotions et ses inquiétudes à l'aide du jeu et de leur imagination. L'enfant "joue" ses problèmes de façon consciente et inconsciente, et autrement que dans le cas d'une intervention clinique, revivant ainsi des expériences troublantes afin d'accepter des sentiments contradictoires. 

Les enfants qui entrent en thérapie par le jeu
Cette thérapie est préventive en même temps que curative. Tous les enfants ont besoin d'un temps de jeu libre où les adultes les laissent en totale liberté de choix tant que les limites de sécurité sont observées. L'enfant ne peut pas se faire de mal, ne peut pas faire de mal à la thérapeute ni aux éléments qui l'entourent (par exemple, ne pas casser sciemment des jouets). 
Ce type de thérapie permet de traiter les problèmes de séparation et d'attachement, le déficit d'attention et l'hyperactivité, le comportement perturbateur, les troubles de l'humeur et d'anxiété, les traumatismes découlant de désastres naturels ou de la violence, le stress lié aux maladies fatales et chroniques et plusieurs autres conditions. 

La relation thérapeutique
C'est dans cette relation privilégiée, immédiate et présente avec la thérapeute que se trouve la quintessence de la thérapie par le jeu. L'enfant et la thérapeute marchent côte à côte. Le regard qu'elle lui porte est empreint de douceur, d'authenticité et d'empathie. Dans ses yeux, elle voit le monde tel qu'il le voit. Comme le Renard qui dit au Petit Prince ?Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le c?ur. L'essentiel est invisible pour les yeux" (Extrait de "Le Petit Prince" d'Antoine de Saint Exupéry).

En Octobre 2016, nous démarrons pour la première fois au Myanmar la formation professionnelle de Thérapeutes par le Jeu. La formation s'étale sur 20 mois et inclut : 15 jours de formation en classe en 3 modules, 100 heures de pratique, une série de dissertations. Elle est ouverte à tous. 

Wailee KUI - Thérapeute Certifiée (Play and Filial Therapy-PTI/PTUK; DIR/Floortime®-ICDL)
Superviseure clinique (PTI-UK)
Formatrice accréditée (APAC-UK)
Pour plus d'informations: kui.wailee@gmail.com / Téléphone: 092 5408 4520
(www.lepetitjournal.com/Birmanie) Mercredi 21 Septembre 2016

 

lepetitjournal.com birmanie

Lepetitjournal Birmanie

Lepetitjournal.com Birmanie est le média gratuit des Français, des francophones et des francophiles en Birmanie
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Birmanie ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Cocktail de joie et de bonne humeur au Strand

Une grande dose de rire, quelques bouteilles d’alcool et de liqueurs, un cadre raffiné et un excellent professeur : les ingrédients d’une soirée master classe cocktail réussie et mémorable.

Sur le même sujet