Dimanche 21 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Daw Aung San Suu Kyi se livre

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 16/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 16/09/2018 à 16:00
Aung San Suu Kyi

Intensément critiquée pour son silence, tant sur la situation dans le Rakhine que le procès puis la condamnation des deux journalistes birmans travaillant pour l’agence de presse Reuters ; la dirigeante de facto a décidé de s’ouvrir sur ces questions lors du ‘World Economic Forum’ à Hanoi, dans le cadre d’une visite officielle au Vietnam.  Concernant la crise au Rakhine, crise ayant entraîné la migration de plus de 700 000 Rohingyas vers le Bangladesh et durant laquelle l’armée a été accusée de mener une campagne de terreur, la Conseillère d’Etat a admis que “rétrospectivement, il y a bien sûr des choses qui auraient pu être faites différemment.” La Dame a maintenu son soutien à l’armée et insisté que tous les groupes dans le Rakhine devaient être protégés, “nous devons être justes pour tous les côtés.” Concernant la condamnation des deux journalistes Reuters, arrêtés pour trahison alors qu’ils enquêtaient sur la situation dans le Rakhine, Daw Aung San Suu Kyi a précisé : “ils [les journalistes] n’ont pas été condamnés parce qu’ils étaient journalistes. Ils ont été emprisonnés parce que … la cour a décidé qu’ils avaient enfreint la loi sur les secrets d’état.” Puis, répondant à des critiques sur le jugement : “lors du procès, les audiences étaient publiques” … “si quelqu’un y voit une erreur de justice, j’aimerais qu’il me la montre “ ajoutant “Je ne crois pas que qui ce soit se soit donné la peine de lire le résumé du juge.”  Les deux journalistes ont, depuis leur condamnation, intégré la liste des prisonniers politiques du pays.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

A partir de ce jeudi, un ostréiculteur français chez Babett

Bientôt Halloween, sa citrouille insipide et son matraquage commercial… Alors en bons irrésistibles Gaulois, Babett vous propose de plutôt consacrer vos kyats à un mets bien français : les huîtres.

Vivre en Birmanie

LIVRE

Idée lecture : A Burmese Heart, Yin Mon Vanessa Han et Tinsa Maw-Naing

Sorti en 2015, A Burmese Heart – traduisez “Un cœur birman” – raconte l’histoire de Tinsa Maw-Naing, fille du premier premier ministre de Birmanie sous l’occupation britannique et femme de Bo Yan Nain