Dimanche 19 août 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ASRA dit ne pas avoir d'autre choix que de se battre contre l'État

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 07/01/2018 à 20:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 20:00
ARSA-myanmar

L'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ASRA) a indiqué dans un communiqué qu’ils n’avaient pas d'autre solution que de combattre ce qu'ils qualifient de terrorisme soutenu par l'Etat birman afin de défendre, sauver et protéger la communauté Rohingya. "Le peuple Rohingya doit être consulté pour toute décision concernant ses besoins humanitaires et son avenir politique" précise le communiqué. Un porte-parole du gouvernement a estimé que les militants d'ASRA essayaient de retarder le retour en Birmanie des réfugiés, dont les modalités sont actuellement évoquées par la Birmanie et le Bangladesh. L'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ASRA) a lancé le 25 août une attaque coordonnée de plusieurs commissariats, une action qui a déclenché des représailles militaires et entraîné la fuite de 650 000 Rohingyas vers le Bangladesh.

0 CommentairesRéagir