Vendredi 3 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ÉVÉNEMENT – La fête de la francophonie 2017

Par Lepetitjournal Birmanie | Publié le 07/02/2017 à 23:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

La francophonie sera mise à l’honneur samedi 11 février 2017 à l’Institut Français de Birmanie (IFB) à Yangon. Célébré en avance pour des raisons climatiques – le 20 mars étant la date officielle - ce festival thématique permet chaque année de découvrir ou redécouvrir la langue et la culture francophone. 

La francophonie c’est un ensemble de plus de 200 millions de personnes dans le monde qui ont toutes pour point commun d’avoir en partage la langue française. Rappelons que pas moins de 70 États font partie de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Grand ordonnateur de cet événement : l’Institut Français de Birmanie, en partenariat avec les ambassades française, suisse, canadienne et de nombreux entrepreneurs.
Plus de 1500 personnes sont attendues pour célébrer ensemble le monde francophone de manière ludique. Autour du thème "Paris", différentes activités ne manqueront pas d’animer cet évènement entre 10h00 et minuit. 

Des activités pour toute la famille
Les festivités débuteront parmi les étales d’un marché typiquement français où gastronomie et spécialités culinaires seront mises à l’honneur tout au long de la matinée. Autour du même thème, les étudiants de l’IFB pourront s’initier à la cuisine suisse auprès du chef Eh Khae Law du restaurant  Shwe Sa Bwe. Au menu : tartes aux noix. Après le repas, pas le temps de niaiser : place à la traditionnelle Dictée d’Or ! Étudiants de l’IFB et francophones rivaliseront afin d’éviter les écueils de la langue de Molière. À la clé : de nombreux cadeaux dont un week-end au lac Inle.

À partir de 17h, l’agilité de l’esprit laissera peu à peu place à la souplesse du corps aux côtés du Crazy Pony Show. Entre musique, cirque et comédie ce duo, en provenance de Bienne en Suisse, associera banjo et acrobaties. Puis à 18h, ce sera au tour des élèves, de l’atelier BOGOSS de présenter leur comédie music-hall. 

Les Ogres de Barback 
Venu spécialement à Yangon pour l’occasion, Les Ogres de Barback est un groupe musical français composé de quatre frères et sœurs multi-instrumentistes.  Le quatuor se produira à partir de 20h aux côtés de l’Ensemble traditionnel de Birmanie. L’univers poétique du groupe se mélangera aux sonorités birmanes afin de donner naissance à un langage quant à lui universel : la musique.

La carrière des Ogres de Barback a commencé en 1994. Depuis, au fil de multiples influences, de la traditionnelle chanson française à la culture tsigane ou aux musiques alternatives des années 80, le groupe a évolué. Il se produit pour la première fois ce samedi à Yangon et plus généralement en Asie.

Ce 21ème festival de la francophonie promet donc d’être une journée riche en échanges et en divertissements.  À noter, beaucoup d’autres animations comme un concours de  pétanque, une démonstration de tango ou encore un concours de chant. De quoi régaler les francophones, les francophiles et les curieux. L’entrée est gratuite !

Inscriptions aux concours de la dictée d’or, de chanson ou du tournoi de pétanque : reservation@institutionfrancais-birmanie.com
Facebook : Fête de la francophonie 2017
Pauline Autin (www.lepetitjournal.com/BirmanieMercredi 8 Février 2017 

 

lepetitjournal.com birmanie

Lepetitjournal Birmanie

Lepetitjournal.com Birmanie est le média gratuit des Français, des francophones et des francophiles en Birmanie
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

CONFLIT

Malgré le Covid-19, pas de répit dans la guerre civile

Avec le danger du Covid-19, des voix, y compris celles de diplomates étrangers, appellent à une pause dans les conflits ethniques. Mais les autorités birmanes maintiennent leur politique répressive.

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles