Mardi 16 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Marche des femmes, législatives, Rome 2… l’actu de la semaine au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 16/03/2018 à 21:27 | Mis à jour le 16/03/2018 à 21:33
photo

A la une de l’actualité de ces sept derniers jours au Liban, la marche pour le droit des femmes, la conférence de Rome II, l’affaire Ziad Itani, l’affaire du show érotique et la suite de la campagne des législatives.

 

Avant la conférence CEDRE, celle de Rome en soutien aux forces de sécurité

La conférence des donateurs à Rome, en soutien à l'armée et aux forces de sécurité libanaise, a eu lieu jeudi dans la capitale italienne en présence du secrétaire général de l’Onu et de 41 Etats et organismes internationaux. L’occasion pour la communauté internationale d’affirmer leur attachement à la stabilité du Liban et de la région.

Le Premier ministre Saad Hariri a indiqué dans ce cadre que la présence de l’armée allait être renforcée au Liban-Sud, où le Hezbollah est présent. La France a, elle, annoncé l’ouverture d’une ligne de crédit de 400 millions d’euros au profit du Liban.

La Conférence économique pour le développement par les réformes et avec les entreprises (CEDRE) est prévue à Paris pour le mois d’avril. Pour soutenir le Liban dans sa reconstruction depuis la fin de la guerre civile, plusieurs conférences internationales ont eu lieu, notamment à Paris, pour des sommets consacrés au soutien à l’économie libanaise.

 

Législatives – Le casting des partis se précise

A une semaine de la fin du délai du dépôt des listes, l’ensemble des formations politiques a dévoilé ses candidats pour les prochaines législatives.

Les Forces libanaises et les Kataëb axent leur campagne électorale sur la lutte contre la corruption. De son côté, M. Hariri, qui dirige le courant du Futur, aspire à convaincre les électeurs sur sa ligne politique axée sur la stabilité du pays et la politique de distanciation.

Le Courant patriotique libre fermera la marche le 24 mars avec un rassemblement populaire au Forum de Beyrouth.
 

L’affaire Ziad Itani

Le comédien libanais Ziad Itani, détenu pour collaboration avec Israël, a finalement été libéré mardi après la mise en cause de l’ancienne directrice du bureau de lutte contre la cybercriminalité au sein de la police, Suzanne el-Hajj, et d’un pirate informatique, pour fabrication de preuves. Ces deux individus ont été mis en examen.

A sa sortie de prison, M. Itani, membre de l’une des plus grandes familles sunnites de Beyrouth, a été reçu par les plus importantes figures politiques de cette communauté, dont Saad Hariri et le ministre de l’Intérieur, Nohad Machnouk.  

 

Tollé après un show érotique dans une boîte de nuit
L’affaire a enflammé les réseaux sociaux. Mardi, les autorités libanaises ont mis sous scellés la boîte de nuit Discotek à Beyrouth, théâtre quelques jours plus tôt d’un spectacle de danse érotique donné par la troupe britannique  « Cirque Le Soir », en tournée dans plusieurs pays.
L’une des scènes de ce spectacle ayant choqué montrait une danseuse enlevant le haut de sa partenaire et embrassant sa poitrine.

 

Marche des femmes
Le 11 mars, des centaines de femmes ont manifesté à l’occasion de la Journée internationale de la femme, réclamant  la modification de la loi relative à l'âge minimum du mariage, plus de sévérité contre la violence domestique et le harcèlement sexuel et l’amendement de la loi relative à la nationalité, afin que les Libanaises puissent transmettre leur nationalité à leurs enfants. 

 


 

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Actualités

RÉTROSPECTIVE

Gouvernement, Francophonie, An-Nahar… l’actu de la semaine au Liban

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par le déplacement de Aoun, en Arménie, pour le sommet de la francophonie, l'édition vierge du quotidien An-Nahar, le passage d’IAM à Beyrouth et

Que faire à Beyrouth ?

ENVIRONNEMENT

Badaro a aussi son petit marché de quartier

Tous les dimanches de 9h à 14h jusqu'à fin juin, le quartier résidentiel de Beyrouth accueille à l’école Saint Sauveur des petits producteurs locaux dans une ambiance conviviale.