Lundi 18 juin 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Israël, 14 février, Tillerson…l’actu de la semaine au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 17/02/2018 à 14:09 | Mis à jour le 17/02/2018 à 14:18
photo

Chaque vendredi, nous vous proposerons désormais un retour sur les événements marquants de la semaine écoulée au Liban. A la une de l’actualité de ces sept derniers jours, les contentieux frontaliers entre le Liban et Israël, la visite du secrétaire d’Etat américain et le 13ème anniversaire de l’assassinat de Rafic Hariri.

 

Ÿ PETROLE ET MUR AUX FRONTIERES – Bras de fer entre le Liban et Israël

Les tensions latentes entre le Liban et Israël se sont sensiblement accentuées ces derniers jours aux frontières terrestres et maritimes entre les deux pays.

Israël conteste au Liban le droit d’exploiter les ressources d’hydrocarbures situées dans le « bloc 9 », un territoire maritime situé au large des côtes du Liban-Sud, à la lisière de la frontière avec Israël. La semaine dernière, Beyrouth a signé un contrat d’exploitation de ce bloc avec un consortium dont Total fait partie.

Autre sujet de discorde, la volonté d’Israël de construire un mur de béton à sa frontière avec le Liban. Beyrouth estime qu’une partie du tracé préliminaire de ce mur passe sur des zones frontalières qui font toujours l’objet d’un litige entre les deux pays.

 

Ÿ TILLERSON ET SATTERFIELD – Médiation américaine

Pour dénouer ces deux litiges, les Etats-Unis ont dépêché le secrétaire d’Etat américain adjoint par intérim pour le Moyen-Orient, David Satterfield, qui fut ambassadeur des Etats-Unis à Beyrouth entre 1998 et 2001. Un certain flou entoure les propositions faites par M. Satterfield, qui semble vouloir lier les deux dossiers sur la base d’un donnant-donnant.

Jeudi, le secrétaire d’Etat US, Rex Tillerson, a effectué une escalde de quelques heures à Beyrouth, marquée par des déclarations fermes sur le Hezbollah et des messages protocolaires. A son atterrissage à l’aéroport, M. Tillerson a été accueilli par le chef du protocole du ministère libanais des Affaires étrangères. Au palais présidentiel, le chef de la diplomatie américaine a dû attendre plusieurs minutes avant d’être accueilli par le président Michel Aoun.

 

Ÿ 14 FEVRIER – 13ème anniversaire de l’assassinat de Rafic Hariri

Comme chaque année, le Courant du Futur, dirigé par Saad Hariri, a commémoré le 14 février, décrété jour férié, l’anniversaire de l’assassinat de son père, l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Après s’être recueilli sur la tombe de son père, installée devant la mosquée Mohammad el-Amine, au centre-ville de Beyrouth, Saad Hariri a réaffirmé son opposition au Hezbollah dans un discours aux accents électoraux en vue des législatives prévues en mai.

Retrouvez ici notre rétrospective sur ce jour du 14 février 2005 avec le contexte politique de l’époque et ses conséquences.


 

Nous vous recommandons

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 CommentairesRéagir