Mercredi 19 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gouvernement, normalisation, réfugiés…l’actu de la semaine au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 25/08/2018 à 10:00 | Mis à jour le 25/08/2018 à 13:32
photo_2

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par la poursuite du bras de fer entre le CPL et les FL, le retour du débat sur les relations avec la Syrie et les développements autour du plan russe sur le retour des réfugiés syriens dans leur pays.

 

Gouvernement : les partis chrétiens s’écharpent
Le Courant patriotique libre de Gebran Bassil et les Forces libanaises de Samir Geagea se sont à nouveau affrontés cette semaine, cette fois-ci autour de la part « réservée » au président Michel Aoun au sein du prochain gouvernement que Saad Hariri n’a toujours pas formé. M. Geagea reproche à M. Bassil d’utiliser le prétexte de la part du chef de l’Etat pour augmenter le nombre des portefeuilles attribués au CPL. Le parti fondé par M. Aoun a riposté en affirmant que le leader des FL affaiblissait la place de la présidence de la République, dévolue aux chrétiens. Certains observateurs pensent que le gouvernement Hariri III pourrait être formé courant septembre.

 

Normalisation : le débat s’envenime
Le fossé opposant la classe politique locale autour des relations que Beyrouth doit entretenir avec Damas et le régime syrien se creuse. Les partis traditionnellement proches de la Syrie, comme le Hezbollah, et le CPL, plaident depuis plusieurs semaines pour une normalisation des relations entre les deux pays, notamment sur la question des réfugiés syriens installés au Liban. A l’inverse, les partis traditionnellement opposés à la Syrie, comme le courant du Futur ou des FL, refusent de légitimer le pouvoir de Bachar el-Assad. La question sera au centre des débats au sein du futur gouvernement.

 

Réfugiés syriens : la Russie au premier plan
Lundi, le chef de la diplomatie libanaise Gebran Bassil s’est rendu à Moscou pour s’entretenir avec son homologue russe Sergueï Lavrov du plan de Moscou pour le rapatriement des Syriens qui se sont établis sur le territoire libanais après avoir fui la guerre dans leur pays. Le plan russe consiste à créer des centres frontaliers d'enregistrer les demandes de Syriens souhaitant retourner chez eux. Ces derniers mois, plusieurs centaines de réfugiés syriens sur les plus d’un million installés au Liban sont volontairement rentrés chez eux.

 

Le film Capharnaüm amasse les récompenses
Le dernier film de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki, primé cette année au festival de Cannes, a été récompensé par le prix du public lors des festivals de Melbourne, en Australie, et Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine. Capharnaüm raconte l'histoire de Zaïn, un enfant de 12 ans, qui attaque ses parents en justice pour lui avoir "donné la vie" dans un monde injuste.

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Communauté

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à