Lundi 22 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gouvernement, Bassil, chiens maltraités…la revue d’actu de la semaine

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 10/08/2018 à 21:37 | Mis à jour le 10/08/2018 à 21:40
photo_2

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par les signes positifs d’une naissance prochaine du gouvernement, la plainte déposée par Gebran Bassil à cause d’un tweet et la condamnation d’un tortureur de chiens.
 

Gouvernement : petit rayon de soleil ?
Jeudi soir, le Premier ministre Saad Hariri a reçu Gebran Bassil, leader du Courant patriotique libre (CPL). Le chef du gouvernement affirme que le problème de formation du gouvernement était interne et lié à la répartition des ministères. Il appelle également les partis à "consentir à des sacrifices pour l'intérêt du pays". Mais les nombreuses revendications des principaux partis, notamment du CPL, compliquent les choses. Les récents échanges violents entre le CPL et des responsables politiques druzes illustrent l’âreté des divergences politiques.

Bassil porte plainte contre une activiste pour l'avoir critiquée sur Twitter
Yara Chehayeb, une jeune Libanaise, a été convoquée par les autorités suite à une plainte déposée contre elle par Gebran Bassil. La jeune femme, militante du Parti socialiste progressiste, a traité M. Bassil d'escroc sur les réseaux sociaux. Elle a écrit sur Twitter : "Le problème de ce pays, c'est le complexe psychique de Gebran Bassil". Depuis quelques semaines, les arrestations se multiplient en raison d'écrits sur les réseaux sociaux critiquant les hommes politiques.

Un homme condamné pour maltraitance contre plusieurs chiens
Dans la région de Sin el-Fil, un homme a été condamné à 10 jours de prison, 20.000 livres libanaises d'amende et 4 millions de livres de compensation à l’association de défense des animaux BETA pour une affaire de maltraitance animale. Le condamné s'amusait à torturer des chiens en leur roulant dessus. Une nouvelle loi pour la protection des animaux a établi un cadre pour la possession d'animaux domestiques, sauvages et d’espèces menacées.

Une patrouille de la FINUL attaquée au Liban-Sud
A Madjdel Zoun (Liban-Sud), la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a subi une attaque contre une de ses patrouilles. Cet évènement arrive au moment où le mandat des Casques bleus doit être renouvelé et de l'arrivée d'un nouveau commandant en chef de la Finul, Stefano Del Col. Le Conseil de Sécurité a condamné cette offensive et rappelé son engagement en faveur de "la stabilité, la sécurité, la souveraineté et l'Indépendance du Liban".

Elissa, son combat contre le cancer
Mardi, la célèbre chanteuse libanaise Elissa  a sorti le clip de sa chanson "A tous ceux qui m’aiment. L’artiste y révèle son combat depuis un an contre le cancer du sein, et rappelle à ses fans l’importance du dépistage. A la veille de la sortie de son nouvel opus, Elissa a reçu de nombreux hommages de personnalités du pays. Avec plus de 30 millions d’albums vendus, elle est l’une des stars de la chanson libanaise et arabe.

HRW dénonce les conditions de détention de huit Libanais membres présumés de l’EI
Human Rights Watch (HRW) a exprimé son inquiétude concernant 8 Libanais suspectés d’avoir combattu pour le groupe Etat islamique, remis à l’armée libanaise par la coalition internationale anti-Daech. Lama Fakih, directrice du bureau de HRW au Liban, a dénoncé les « mauvais traitements de la part de l'armée et des services de renseignements militaires » ainsi que le manque d’impartialité des juges en charge de ces affaires. C’est le manque de transparence de ces procédures qui préoccupe l’organisme. Ni la date, ni le lieu de transfert, ni les conditions de détentions de ces ressortissants ne sont pour l’instant connus.

 

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Que faire à Beyrouth ?

ENVIRONNEMENT

Badaro a aussi son petit marché de quartier

Tous les dimanches de 9h à 14h jusqu'à fin juin, le quartier résidentiel de Beyrouth accueille à l’école Saint Sauveur des petits producteurs locaux dans une ambiance conviviale.