Mardi 17 juillet 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RÉSEAUX SOCIAUX - L’Allemagne envisage de verbaliser les fausses informations

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 02/01/2017 à 23:00 | Mis à jour le 03/01/2017 à 08:38

Le gouvernement allemand envisagerait de légiférer en vue d'imposer des sanctions financières aux réseaux sociaux laissant perdurer de fausses informations. Si cette loi venait à être adoptée, ils encourraient une amende journalière de 500 000 euros.

En vertu de ce projet, les réseaux sociaux, au premier rang desquels Facebook, se verraient infliger 500 000 euros pour chaque jour de présence d'une fausse information dès lors qu'elle aura été signalée. Les plaintes concernant une fake news pourraient émaner à la fois de sources publiques ou privées.

La loi en question obligerait également les réseaux sociaux à établir une antenne en Allemagne chargée de traiter les demandes de retrait de fausses informations. Sous pression suite à la polémique née de l'élection présidentielle américaine et de l'influence prêtée aux "fake news" ayant circulé sur Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg avait déjà pris des mesures visant à identifier les contenus litigieux. 

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Mardi 03 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

0 CommentairesRéagir

Actualités

Perpétuité pour l'unique rescapée d'un trio néonazi en Allemagne

Au terme d'un procès fleuve de plus de cinq ans, l'unique survivante d'un groupuscule néonazi allemand a été condamnée mercredi à Munich à la réclusion à perpétuité pour une série de meurtres racistes