Les marchés aux puces, une institution berlinoise

Par Clara Le Divenach | Publié le 15/07/2022 à 14:50 | Mis à jour le 15/07/2022 à 16:54
Photo : © Nikola Duza - Unsplash
Marché aux puces

Qui dit dimanche à Berlin dit flâner dans les marchés aux puces (Flohmarkt en allemand). On y trouve de tout, et chaque quartier a son Flohmarkt avec ses spécificités. Avec un peu de chance, ils peuvent se transformer en véritables cavernes d’Ali Baba aussi bien pour les locaux que les touristes de passage.

 

Le marché aux puces de Mauerpark

Situé dans le quartier de Prenzlauer Berg, c’est LE marché aux puces de Berlin. En déambulant parmi les stands, vous pourrez trouver des fripes, de la vaisselle, des bibelots en tout genre, des créations de designers, des fleurs ou des Bratwursts. Vous pourrez continuer votre balade dominicale dans le parc juste à côté, et si le temps le permet, profiter du karaoké de plein air qui se déroule tous les dimanches.

Bernauer Str. 63-64, Prenzlauer Berg, ouvert dimanche de 9:00 – 18:00.

 

Le marché aux puces de l'Arkonaplatz

A deux pas du Mauerpark, ce marché aux puces est de taille plus modeste. Il se tient tous les dimanches depuis 1990,  et est idéal pour les amateurs de disques, d’objets ou de meubles au design des années 60 et 70. Il reste moins fréquenté et donc plus tranquille que celui du Mauerpark.

Arkonaplatz, Prenzlauer Berg, ouvert dimanche de 10:00 – 17:00.

 

Le marché aux puces de Boxhagener Platz

Ce marché aux puces convivial se déroule tous les dimanches dans les environs de la East Side Gallery (la plus longue galerie de street art à ciel ouvert). Les stands sont installés tout autour de la place. Ouvert aux particuliers, on peut y dénicher des antiquités, des œuvres d’art et de nombreux objet dans le style de l’ex RDA.

Boxhagener Platz 1, Friedrichshain, ouvert dimanche de 10:00 – 18:00.

 

Le marché artistique de la Strasse des 17. Juni

C’est le plus vieux et le plus grand marché aux puces de Berlin. Situé le long de l’artère principale du parc qui part de la colonne de la victoire. Beaucoup de vendeurs sont professionnels et vous proposeront entre autres des antiquités, des CD de seconde main, mais aussi des articles originaux. Vous pourrez compter sur les nombreux stands de nourriture pour vous restaurer.

Straße des 17. Juni 110, Tiergarten, ouvert samedi et dimanche de 10:00 – 17:00.

 

Le Neukölln Flohmarkt 

Entre les arrondissements de Neukölln et de Kreuzberg, et directement sur la Maybachufer, ce marché aux puces est connu pour ses stands tenus à la fois par des particuliers et de jeunes designers. On y trouve des produits vintages, des sacs, des accessoires, mais aussi des créations artisanales. Les stands de nourriture sont aussi variés, avec des saveurs venant d’Amérique latine ou d’Asie.

Maybachufer 31, ouvert dimanche de 10:00 – 17:00.

 

Le marché aux puces de l’île des musées

Qu'il s'agisse de vêtements, de livres d'occasion, d'antiquités, de brocantes et de vinyles, ce marché situé juste à côté des musées propose des trouvailles en tout genre, la plupart du temps provenant de particuliers.

Am Kupfergraben, ouvert samedi et dimanche de 11:00 – 17:00.

 

Le marché aux puces d’Ostbahnof 

Pour les amateurs de vieux meubles, nous recommandons le marché d’antiquités d’Ostbahnof. Dans une atmosphère chaleureuse et détendue, vous pourrez simplement vous balader au milieu des antiquités ou vous attarder aux stands dont les produits viennent du monde entier.

Erich-Steinfurth-Straße, ouvert dimanche de 09:00 – 17:00.

 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

Clara le divenach

Clara Le Divenach

Etudiante en master de relations internationales, Clara fait partie de la rédaction berlinoise depuis juin 2022. Attirée par l'histoire et la culture berlinoise, elle aime vivre et partager de nouvelles expériences.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale