Mercredi 2 décembre 2020

CLUB DE PECHE FRANÇAIS DE BERLIN – Loisirs et multi-culturalisme

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 24/06/2014 à 22:00 | Mis à jour le 25/06/2014 à 01:09

Parties de pêche, apéros et barbecues entre amis, aussi bien en français que dans la langue de Goethe. Bienvenue au club de pêche de Berlin ! Lieu sportif et d'évasion mais aussi témoignage vivant de l'histoire de la ville, ce club fait bien partie de ces endroits particuliers où vit l'amitié franco-allemande. Originellement créé par les forces d'occupation françaises après la Seconde guerre Mondiale, l'association a survécu à la chute du mur et s'est depuis ouverte à chacun. Visite guidée avec Lucien, l'actuel président de cette conviviale association.

Un cadre idyllique
Posée sur le bord de la paisible Tegeler See et entourée d'une forêt verdoyante, la bâtisse du club de pêche semble bien loin du tumulte de la capitale. En poussant le portail, on tombe sur un joli décor composé de saules et de pontons. Les petits navires à voile voguent sur les eaux translucides du lac tandis qu'une partie de pétanque s'improvise dans le jardin. La nuit, le club reçoit fréquemment la visite de castors et autres ratons-laveurs. Quel cadre idyllique me diriez-vous ! "J'avoue qu'on est pas mal ici", confie Lucien, dont le sourire radieux ne peut que renforcer le bien être qui règne ici.

Un club fier de son histoire
Le club de pêche, fondé en 1947 par les forces d'occupation françaises, alors basées dans les quartiers nord de Berlin, a toujours été considéré comme étant un lieu convivial pour nos militaires en faction. A ses grandes heures, l'association a pu compter jusqu'à 700 adhérents ! Suite à la chute du mur et au départ forcé des Alliés, la survie du club a alors été remise en question. Cependant, avec la détermination de quelques-uns, dont Lucien et Jean Pierre l'un des piliers du club, l'association est passée dans le civil en 1991 et a ainsi pu se pérenniser. Ce changement de statut lui a aussi permis de s'ouvrir aux Allemands, ces derniers étant jusqu'alors complètement absents dans ce club. Désormais composée de plus de 80% d'Allemands, l'association compte aujourd'hui une centaine d'adhérents ce qui lui confère une dimension plus familiale qu'auparavant. Les politiques locaux ont également donné un "coup de pouce", soucieux de préserver l'amitié franco allemande initiée auparavant pas nos militaires français.

Chaque année c'est quelques 1500 kilos de brèmes, sandres et autres perches qui sont sorties du lac par le club. Ce dernier organise aussi un certain nombre de compétitions pour tous les passionnés de pêche. Vous l'aurez compris, l'âme de ce club ne se résume pas qu'au taquinage de ces habitants du lac. En effet, l'association mise aussi beaucoup sur son coté multiculturel. "S'il y a un lieu où vit l'amitié franco-allemande, c'est bien ici", déclare fièrement Lucien. Bon nombre de ses membres maîtrisent à la fois la langue de Goethe comme celle de Voltaire. On a également des couples binationaux, dont les enfants, parfaitement bilingues, viennent reprendre le flambeau du club.

Il serait aussi important de souligner que de nombreux pêcheurs ont été militaires. C'est pourquoi ils prennent beaucoup plaisir à partager leurs expériences et impressions quant à la Guerre Froide ou encore quant à ce fameux 9 novembre 1989, le jour où le mur tomba : "Incroyable, tout le monde était dehors , la ville était une fête géante", explique Jean Pierre , nostalgique . Lucien, quand à lui, évoque les relations entre les différents occupants pendant la guerre froide : "Américains, Anglais Français Allemands ou Russes, peu importe , nous étions avant tout des jeunes. Nous étions curieux les uns des autres, et je peux dire que les français étaient de loin les plus ouverts", dit Lucien, visiblement marqué par cette époque. De ces périodes de tension, nos pécheurs ont gardé toutefois de bons souvenirs : "on aimait essayer de dialoguer, échanger des cadeaux avec les Russes...".

Et c'est toujours dans cet esprit d'ouverture que le club accueille aujourd'hui écoles et centres aérés :  "ici on éduque les enfants et ados à la protection de la faune et flore des lacs"En effet, La tegeler see est l'un des lacs les plus propres de Berlin , grâce à une immense pompe à phosphate nettoyant l'eau en continu.

Texte et photos : Marc Dubois (www.lepetitjournal.com/berlin) mercredi 25 juin 2014

Savoir plus :

Adresse : Schwartzer Weg 39, D-13505 Berlin-Tegel

Téléphone : +49-(0)30-434 30 54

Accès : U-Bahn Alt Tegel (U6)

Site internet :Info@clubdepeche-berlin.de



0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Des fêtes réussies avec les champagnes Moreau & Tissier

Ils sont Français, entrepreneurs dans l’âme et adorent le champagne ! Carine Tissier et Matthieu Moreau réinventent le breuvage à bulles et le désacralisent outre-Rhin dans un esprit éco-responsable.

Communauté

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Des fêtes réussies avec les champagnes Moreau & Tissier

Ils sont Français, entrepreneurs dans l’âme et adorent le champagne ! Carine Tissier et Matthieu Moreau réinventent le breuvage à bulles et le désacralisent outre-Rhin dans un esprit éco-responsable.

Que faire à Berlin ?

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Des fêtes réussies avec les champagnes Moreau & Tissier

Ils sont Français, entrepreneurs dans l’âme et adorent le champagne ! Carine Tissier et Matthieu Moreau réinventent le breuvage à bulles et le désacralisent outre-Rhin dans un esprit éco-responsable.

Vivre à Berlin

Hambourg Appercu
LIVRE

Top 10 des livres allemands les plus connus

Envie de vous évader avec un peu de lecture ? Replongez-vous ou découvrez quelques classiques de la culture allemande. A lire sans modération !

Sur le même sujet