Lundi 6 juillet 2020

MEMOIRE – Un mémorial pour l'histoire franco-allemande

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 17/09/2012 à 00:00 | Mis à jour le 18/09/2012 à 09:06

Une majestueuse bâtisse en briques rouges se dresse devant un limpide ciel bleu. Difficile d´imaginer que cette paisible tuilerie servit, entre 1939 et 1942, de lieu d'internement et de déportation.  Après 30 ans de lutte pour sa préservation, le site Mémorial du Camp des Milles vient d'ouvrir au public

 

cette ancienne tuilerie d'Aix-en-Provence servit de camp d'internement de 1939 à 1942 (Photo : extrait - campdesmilles.org)
Le camp des Milles de Aix-en-Provence, fraichement inauguré par le Premier Ministre français, est le seul grand camp français d'internement et de déportation encore intact et accessible au public. L´ancienne tuilerie constitue un lieu de mémoire exceptionnel. Le site est reconnu comme Monument historique par le Ministère de la Culture et comme l'un des 9 hauts lieux de mémoire français par le Ministère de la Défense. Plus de 10 000 personnes, de 38 nationalités, y furent emprisonnées et, durant l'été 1942, 2 000 hommes, femmes et enfants juifs furent déportés vers Auschwitz.

Une difficile page de l´histoire française
Le site marque la reconnaissance des heures sombres du régime de Vichy.  Il met en lumière la participation active de l´administration française à la traque, l'internement et la déportation des Juifs ou ennemis de l'Etat, notamment des Allemands qui étaient venus se réfugier en France. " Ce camp n'a jamais été sous l'autorité de l'occupant allemand, rappelle Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles. Il fut ouvert en 1939, sous la Troisième République, pour emprisonner les ressortissants du Reich après la déclaration de guerre de l'Allemagne, puis placé, à partir de 1940, sous la responsabilité du ministère de l'intérieur de Vichy. "

Poussière de brique, vent, insalubrité
La visite comprend trois volets : Un volet historique, pour connaître l'histoire des internements et des déportations;? un volet mémoriel, pour découvrir un camp quasiment intact, et un volet réflexif, pour donner des clés de compréhension pluridisciplinaires sur les mécanismes humains qui peuvent mener au génocide.?
Comme l'explique Odile Boyer, directrice adjointe de la Fondation du Camp des Milles, les espaces ont été conservés en l´état. Les visiteurs foulent la poussière de brique (qui s'infiltrait dans les poumons des internés), découvrent les hauts murs de briques mal isolés, les dortoirs sombres où l'on dormait à même le sol. On découvre aussi des traces des ?uvres laissées ici par les intellectuels allemands internés (Max Ernst, Hans Bellmer...). Ils ont tenté de " s´évader " par l´art avec la création de petits théâtres ou de peintures murales. Le site compte ainsi une centaine d'?uvres d'art.

Apprendre de notre passé
Soyons vigilants ! L'ambition du Site-Mémorial est de rappeler l'histoire tragique dont il témoigne et de renforcer la vigilance du visiteur face aux menaces permanentes du racisme, de l'antisémitisme, de l'intolérance et du fanatisme. Le site ouvre la réfléxion aux génocides arménien et rwandais notamment. " Le camp des Milles, c'est l'ordinaire qui prépare l'extraordinaire d'Auschwitz, indique Alain Chouraqui. (?) Ici, on peut parler et essayer de comprendre ce qui s'est passé et comment les sociétés basculent progressivement dans le totalitarisme ". Le site propose des ateliers pédagogiques et prévoit d´accueillir 20 000 écoliers par an.

Emmanuelle Hartmann (www.lepetitjournal.com/francfort) Mercredi 19 septembre 2012{jcomments on}

http://www.campdesmilles.org

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

IDÉE SORTIE

Top 5 des rooftops de Berlin

Quoi de plus rafraîchissant qu’un dîner ou apéritif en rooftop pour bénéficier de la brise du soir et de la vue imprenable sur la ville de Berlin ? Découvrez notre sélection de terrasses !

Communauté

TÉMOIGNAGES

L’expatriation LGBT : orage ou arc-en-ciel ?

La clé d’une expatriation réussie passe par une bonne intégration dans son pays de résidence. Mais les choses se compliquent pour les expatriés LGBT qui doivent préparer leur mobilité internationale

Que faire à Berlin ?

IDÉE SORTIE

Top 5 des rooftops de Berlin

Quoi de plus rafraîchissant qu’un dîner ou apéritif en rooftop pour bénéficier de la brise du soir et de la vue imprenable sur la ville de Berlin ? Découvrez notre sélection de terrasses !

Se divertir dans son salon

Heidelberg Mannheim

Vivre à Berlin

IDÉE SORTIE

Top 5 des rooftops de Berlin

Quoi de plus rafraîchissant qu’un dîner ou apéritif en rooftop pour bénéficier de la brise du soir et de la vue imprenable sur la ville de Berlin ? Découvrez notre sélection de terrasses !

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !

Sur le même sujet