Samedi 22 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une enfant de 3 ans meurt après avoir été oubliée dans un van scolaire

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 17/08/2018 à 00:00 | Mis à jour le 24/08/2018 à 12:41
Photo : Love Krittaya - Entre 2012 et 2016, treize enfants ont été oubliés dans des véhicules en Thaïlande, d’après les autorités. Six d’entre eux sont décédés.
Enfant mort transport scolaire

Une fillette de trois ans est décédée après avoir été oubliée pendant huit heures sous la chaleur dans un bus de transport scolaire en Thaïlande, a indiqué la police jeudi. Le chauffeur a été arrêté.

Une enfant âgée de trois ans a été retrouvée morte mercredi après-midi dans le mini van qui l’avait transportée vers l’école le matin dans la province de Pattani dans le sud de la Thaïlande. Lorsque sa mère est venue la récupérer à l’école à la fin de la journée le personnel lui a répondu que sa fille était absente ce jours-là.  

Avec l’aide d’un instituteur, le chauffeur a pu être localiser. Ce dernier les a alors menés au van dans lequel le corps sans vie de la petite fille a été retrouvé.

"Le corps de l’enfant était pale, sans blessure, avec une petite tache de sang sous son nez," a indique le chef de la police du district de Sai Buri, Montri Kongwatmai. "Elle a dû se débattre", a-t-il ajouté.

"La fillette est décédée en raison d’un manque d’oxygène et de la chaleur" qui régnait dans l’habitacle, a précisé le policier, citant le résultat de l’autopsie.

Le chauffeur de 23 ans a été arrêté et a admis ne pas avoir vérifié si tous les enfants avaient quitté le bus ce matin-là, a indiqué Montri Kongwatmai, commandant de la police du district de Sai Buri (sud).

Entre 2012 et 2016, treize enfants ont été oubliés dans des véhicules en Thaïlande, d’après les autorités. Six d’entre eux sont décédés.

En juin, une fillette de cinq ans est morte dans la province de Khon Kaen (nord), après avoir été, elle aussi, laissée pendant plusieurs heures à l’intérieur d’un bus de ramassage scolaire.   

"Le problème avec les décès d’enfants dans les vans scolaires… c’est qu’il ne cesse de se répéter en raison de la négligence des prestataires de services," s’est indigné le directeur de l’Institut National du Développement de l’enfant et de la Famille, Adisak Plitponkarnpim.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir