Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Six aliments à l’odeur repoussante mais bénéfiques pour la santé

Par Hôpital Bumrungrad International | Publié le 17/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 20/05/2019 à 06:51
Smelling-foods-745

La nourriture peut-elle sentir mauvais mais avoir bon goût et être bon pour votre santé ? Si vous rassemblez votre courage et obtenez l’accord de votre nez, vous pourriez finir par aimer ces six aliments nauséabonds mais qui offrent de nombreux apports nutritionnels. 

Tofu puant 

Si en visitant Chinatown vous avez remarqué une odeur semblable à celle des poubelles, c’était probablement du tofu puant, un plat de tofu fermenté très populaire en Chine, à Taïwan, Hong Kong et dans la plupart des quartiers chinois à travers le monde. 

Le tofu classique est fabriqué à partir du soja, qui figure parmi les principaux ingrédients de la cuisine chinoise et est l'aliment de base des régimes végétariens et végans. 

La première étape dans la préparation du tofu puant consiste à faire une saumure avec du lait, de la viande et des légumes – du poisson ou des crevettes sont parfois ajoutés – puis la mettre de côté pendant plusieurs mois pour obtenir un processus de fermentation. 

Une fois la fermentation terminée, des blocs de tofu sont trempés dans la saumure pendant six heures. Le tofu puant peut être préparé de différentes manières : frit, la cuisson la plus populaire ; servi froid ; cuit à la vapeur ou ajouté à des ragoûts. 

Si votre appétit survit à l'épreuve olfactive qui peut s’apparenter à des détritus en décomposition, votre organisme pourra tirer les bénéfices de la haute valeur nutritionnelle du tofu et des bienfaits de la fermentation. 

Le tofu est en effet un aliment hypocalorique et riche en protéines, sans cholestérol et naturellement sans gluten. Son contenu riche en minéraux fait du tofu l'une des meilleures sources de calcium, de fer et de magnésium.

Le processus de fermentation produit des bactéries connues sous le nom de probiotiques, qui favorisent une digestion saine. La fermentation peut également améliorer la sécrétion d'insuline et renforcer la résistance à l'insuline.

Des études comparatives d’aliments fermentés et non fermentés ont montré que, lorsque le soja est fermenté, des composés naturels sont produits et ces derniers peuvent prévenir le diabète de type 2 ou ralentir la progression de la maladie. 

Durian

Le durian est un fruit originaire d’Indonésie, Malaisie et Brunei. Néanmoins, c’est la Thaïlande qui détient le statut de "pays du durian" -le royaume est d'ailleurs le premier exportateur mondial, avec près de 300 variétéset c'est la province de Chanthaburi, à environ 300 km à l’est de Bangkok, qui produit le plus de ce fruit très odorant. 

Le durian a une taille et une forme similaires à un ballon de football. L’épaisse gangue couverte d’épines abrite plusieurs grosses graines enrobées de chair grasse de couleur jaune ou crème. Sa forte odeur peut persister plusieurs jours ce qui explique son bannissement des transports publics en Thaïlande, hôtels, aéroports et compagnies aériennes à travers la plupart des pays d’Asie du Sud-Est. 

Les gens qui aiment le durian décrivent une saveur douce et fine avec un arrière-goût d'amandes et une texture crémeuse. Ceux qui ne sont pas fans du fruit disent simplement qu'il dégage une odeur de gaz, de vieilles chaussettes ou encore de viande pourrie.

Il est des idées fausses qui circulent à propos du durian, notamment qu'il augmenterait le cholestérol. Mais en réalité, il contient les "bons" lipides monoinsaturés qui peuvent réduire les taux de "mauvais" cholestérol et aider à maintenir une pression artérielle saine

Le durian est également une bonne source de vitamines, de minéraux et de fibres. Une portion de 250 grammes contient 13 grammes de matière grasse – mais pas de graisse saturée, pas de cholestérol et presque pas de sodium. Une telle portion fournit également 4 grammes de protéines, près de 10 grammes de fibres, et une bonne part de l'apport quotidien recommandé en vitamine B6, vitamine C, fer, manganèse, potassium et thiamine.

Une mise en garde cependant: Il est important, en particulier pour les diabétiques et autres personnes suivant un régime restrictif, de garder à l’esprit que le durian renferme une forte concentration de glucose riche en calories. Avec une telle densité calorique, sa consommation doit être limitée à une portion correspondant à deux cuillères à soupe.

Thaï Pla ra (Pala)

Peu importe le temps que vous avez passé en Thaïlande, si vous avez le souvenir d'avoir senti quelque très mauvaise odeur, il y a de fortes chances que le principal coupable soit le Thaï Pla ra. 

Le pla ra est une sauce de poisson originaire du nord-est de la Thaïlande qui est ajoutée à de nombreux plats thaïlandais populaires -le som tam pla ra par exemple- et vendue seule dans tous les supermarchés et commerces de proximité.

Le Pla ra est fait à partir de poissons minuscules entiers, comme des anchois, jetés dans des jarres. Du sel est ajouté, puis le contenu est laissé à fermenter pendant plusieurs mois.

Le processus de fermentation achevé, on retire de la mixture un liquide brun clair, bourré de nutriments mais au parfum incroyablement fort. 

Cette sauce de poisson est remplie des nutriments et de minéraux issus de la cher et des organes des poissons, comme l'iode et d'autres substances qui alimentent la thyroïde, ainsi que les vitamines A et D. Le Pla ra est également naturellement dépourvu de gluten.

Si vous suivez un régime à faible teneur en sodium ou si vous êtes préoccupé(e) par votre consommation de sodium, pensez à limiter votre consommation de Pla ra, qui contient beaucoup de sodium. Et pour atténuer l'odeur de la sauce de poisson, le mieux est d'ajouter du jus de citron vert. 

Tempeh 

L’Indonésie compte plus de 250 millions d’habitants, près de 18.000 îles et un seul aliment vraiment puant: le tempeh.

Le tempeh est un produit à base de soja très apprécié mais nauséabond qui provient de l’île de Java. Il est fabriqué à partir de graines de soja, trempées dans l’eau -pour les ramollir. Elles sont ensuite décortiquées et partiellement cuites avant d’être stockés pendant un à deux jours pour fermenter. Le processus de fermentation fait que les graines de soja s'agglomèrent pour former une sorte de gâteau qui dégage une odeur très forte. 

Après la fermentation, le tempeh est généralement coupé en petits morceaux puis trempé dans de la saumure ou une sauce salée avant d’être frit. 

Une fois cuit, le tempeh peut être consommé seul ou utilisé comme ingrédient de soupes, salades, sandwichs, ragoûts et autres plats sautés. Les gens qui ont mangé du tempeh décrivent un goût semblable à de la noix, de la viande et des champignons. 

Le tempeh et le tofu sont faits à partir du soja, mais, le tempeh utilisant le soja entier, il contient différents apports nutritionnels et sa texture diffère du tofu classique. Le tempeh contient donc plus de protéines, de fibres alimentaires et de vitamines. 

Surströmming

Le surströmming est un poisson en conserve suédois qui se traduit grosso modo par "hareng fermenté de la Baltique". Il se rapproche un peu du poisson fermenté japonais appelé kusaya - qui signifie littéralement "sent mauvais" - considéré de loin comme la nourriture la plus acre de la cuisine japonaise. 

Le surströmming est fabriqué par fermentation du hareng sur une période pouvant aller jusqu’à six mois avant stockage pendant un an dans des boîtes de conserves.

Le surströmming a une odeur que l’on pourrait assimiler à du fromage pourri et de la transpiration. L’odeur est tellement insupportable que le poisson a été interdit par plusieurs compagnies aériennes. 

Certains suédois sont capables de le manger malgré l'odeur, mais d'autres choisissent de le rincer avec de l'eau gazeuse pour atténuer l'acidité du goût avant de le servir sur du pain beurré avec des oignons et pommes de terre. 

Le hareng est classé comme un poisson gras - saumon et truite sont dans la même catégorie - ce qui en fait une excellente source d'acides gras oméga-3, de DHA et d'EPA. Le hareng est également riche en protéines. Une portion de 100 grammes fournie plus de 15 grammes de protéines, ainsi que de grandes quantités de vitamines B12 et de phosphore minéral.

Harzer

Le harzer est un fromage allemand au lait aigre avec un bon profil nutritionnel mais une odeur particulièrement horrible.

Semblable au fromage cottage, le fromage Harzer ne contient quasiment aucune matière grasse, est relativement faible en calories et est une bonne source de calcium et de protéines. 

Certains fromages Harzer contiennent 30% de protéines, ce qui le rend particulièrement populaire auprès des sportifs, des athlètes et des personnes suivant un régime riche en protéines.

Harzer fait également partie des fromages les moins chers à poids égal; mais quelle que soit sa valeur, vous aurez toujours à faire avec l'une des odeurs alimentaires les plus fortes au monde.

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant votre alimentation, votre nutrition ou des déséquilibres hormonaux, vous pouvez vous rendre à la clinique d'endocrinologie, située au comptoir A, au 19e étage du bâtiment International Clinic du Bumrungrad Hospital. 

Pour plus d'informations, ou pour prendre rendez-vous, appelez le +66 2066 8888, ou envoyez-nous votre demande via le site Web de Bumrungrad

Nous vous recommandons

Hôpital Bumrungrad Bangkok

Hôpital Bumrungrad International

Bumrungrad International est un hôpital accrédité, polyspécialisé, à Bangkok, considéré comme l'un des meilleurs au monde. Il propose des diagnostics et des infrastructures de soins thérapeutiques et intensifs ultramodernes aux normes internationales.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l