Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ZIKA – Plus de 20 cas répertoriés sur le seul quartier de Sathorn à Bangkok

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 10/09/2016 à 22:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

Les autorités sanitaires de Bangkok ont déclaré samedi avoir répertorié 21 cas d’infection au virus Zika dans le quartier de Sathorn, qui abrite une part importante de la communauté francophone de la capitale thaïlandaise. Les malades ont reçu comme consigne de rester chez eux pendant au moins trente jours.

Parmi les personnes infectées figure une femme enceinte qui aurait finalement donné ces jours-ci naissance à son enfant sans problème pour ce dernier ni pour elle-même.

Le virus Zika, semblable à celui de la dengue et de la fièvre jaune, a été découvert pour la première fois en Ouganda en 1947. Comme la dengue et le chikungunya, il se transmet par une piqûre de moustique du genre Aedes, A. aegypti ou A. albopictus (moustique tigre) qui prolifère sous les tropiques et a très bien su s’adapter au milieu urbain. Il a déjà causé plusieurs épidémies depuis 2007.

Lire aussi Se protéger des moustiques, neutraliser leur habitat

Ce virus préoccupe particulièrement car il est cause de malformations congénitales, notamment la microcéphalie chez les fœtus exposés. Il peut provoquer aussi chez les personnes infectées des troubles gênants voire douloureux tels que des boutons, fièvre, maux de tête et douleurs articulaires. Néanmoins, les manifestations sont le plus souvent bénignes et ne durent que quelques jours. Et la plupart des personnes infectées par le virus Zika ne présentent aucun symptôme.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) considère cependant toujours l’infection au virus Zika comme une "urgence de santé publique de portée internationale" compte tenu de la propagation géographique et "des lacunes considérables dans la compréhension du virus et de ses conséquences", selon le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international qui s’est réuni autour de la question début septembre.

Lire aussi Attention aux maladies de la saison des pluies

Le ministère thaïlandais de la Santé avait exhorté en février la population à ne pas céder à la panique après l’annonce d’un cas d’infection, rappelant que, en moyenne, il n'y avait eu que cinq cas par an depuis 2012.

Mais les autorités ont observé une recrudescence du nombre de cas ces dernières semaines en Thaïlande, répertoriant 20 cas dans les provinces de Bung Kan, Chantaburi, Chiang Mai et Petchabun, le Bangkok Post précisant que les opérations de confinement du virus s’étaient montrées efficaces jusqu'ici.

Lire aussi sur le site de lOMS
Dissiper les rumeurs concernant l'infection à virus Zika et ses complications
Riposte mondiale à la flambée de virus Zika

() dimanche 11 septembre 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

PAROLE D'EXPERT

Attention au Poisson-pierre, ne vous y frottez pas!

Dans les eaux de Thaïlande, il est un poisson très discret qu'il vaut mieux éviter. Il se nomme "Poisson-pierre"et peut occasionner de terribles piqûres ! Alors tenez-vous informé et tâchez de l'évite