Jeudi 17 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Poursuivie pour avoir critiqué la robe de Miss Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 20/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 20/12/2018 à 10:03
Photo : LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP - Des critiques sur l'une des robes de Miss Thaïlande ont valu à une youtoubeuse de faire l'objet d'une plainte
Miss Thailande Univers

Une YouTubeuse thaïlandaise connue est poursuivie pour diffamation pour avoir critiqué lors du concours Miss Univers les robes de Miss Thaïlande dont l'une a été conçue par une fille du roi.

Tout a commencé après que Wanchaleom Jamneanphol, YouTubeuse célèbre en Thaïlande plus connue sous le pseudo "Mixy Bigmouth", s’est fendue la semaine dernière de commentaires peu flatteurs sur Facebook à propos d'une robe bleue portée par la prétendante thaïlandaise au concours Miss Univers. Or, il se trouve que ladite robe est une création de la princesse Sirivannavari Nariratana, styliste et personnalité d’ailleurs bien connue des milieux parisiens de la mode.

Ces critiques sont devenues virales et Kitjanut Chaiyosburana, un politicien candidat aux élections législatives prévues en début d'année prochaine, s’est senti le devoir de déposer une plainte en diffamation à l'encontre de la jeune femme qui compte plus de 500.000 fans sur sa page Facebook.

"Je pense que les idoles de l’Internet sont comme un acteur ou une actrice comptant de nombreux fans (...) donc s'ils commettent des actes répréhensibles en ligne, cela ne peut pas se régler seulement avec des excuses", a déclaré Kitjanut mercredi.

En vertu de la législation locale, tout citoyen thaïlandais peut porter plainte pour diffamation au nom d'une autre personne et les condamnations peuvent entraîner une peine de prison pouvant aller jusqu'à deux ans.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Miss Thailand at Thai Night gala 🇹🇭✨ . Gown : @sirivannavari_shop 🦚💙 Jewelry : @rajdamrigems 💎 Make up : @natamol 💄 Hair : @mairatchada1 👩🏻 . 'Ning' Sophida Kanchanarin 👸🏻 Miss Universe Thailand 2018 👑🇹🇭 @ningsophidaa @missuniversethailand . @missuniverse @roadtomissuniverse . . #ครบหมดจบที่นิ้ง #สวยแพงฉลาดครบจบที่นิ้ง #ningg_sk #ningsophidaa #ทีมนิ้ง #ทีมผู้จัดการ #อนุมัติ #นิ้งโศภิดา #NingSophida #SophidaKanchanarin #SupportSophida #empoweredwomen #empoweringwomen #MissUniverseThailand #MissUniverseThailand2018 #MUT2018 #roadtomissuniverse2018 #MissThailand #MissUniverse #สู่จักรวาล #ส่งนิ้งไปจักรวาล #roadtomissuniverse #thaisashes #สายสะพายไทยแลนด์ #งดเข้าธนาคารเพราะผู้จัดการไปยูนิเวิร์ส #sirivannavaricouture #sirivannavari #sirivannavaribangkok #sirivannavari_shop #ThaiNightMU2018

A post shared by Support Ning Sophida 😍😘❤️ (@ning.sophida.fc) on

 

La monarchie est considérée comme sacrée dans la société thaïlandaise et peu de gens osent critiquer l’institution, craignant de tomber sous le coup de la très sévère loi de lèse-majesté censée concerner uniquement le roi, la reine, l'héritier et le régent. Mais les critiques envers d’autres membres de la famille royale sont néanmoins tout autant considérées comme inappropriées.

Un porte-parole de la police thaïlandaise a confirmé que Wanchaleom faisait bel et bien l’objet d’une enquête, mais qu’elle n’avait toujours pas été officiellement inculpée.

Wanchaleom - qui n'a pas encore répondu aux demandes de commentaire de l’AFP - a supprimé le fameux message et s'est excusée pour ses commentaires lundi soir.

"A la princesse Sirivannavari Nariratana, je n'avais pas l'intention d'insulter la monarchie", a-t-elle écrit. "Je ressens remords et regrets pour cet incident."

Elle a également promis de faire preuve de "sagesse et de prudence" lors de ses futures publications sur les réseaux sociaux.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir