Mercredi 20 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pattaya: derrière l’idéal touristique, une mer noire et nauséabonde 

Par Sophie GOUSSET | Publié le 15/05/2018 à 12:23 | Mis à jour le 16/05/2018 à 08:15
pollution pattaya

Déchets, liquide noire, odeur répugnante, la plage de Sattahip près de Pattaya, au Sud de Bangkok, est polluée depuis lundi, rapporte la presse locale. Un problème qui revient régulièrement sur les plages de la région et dont l’origine reste à déterminer selon les autorités compétentes. 

A Sattahip, à quelques kilomètres de Pattaya, habitants et touristes ont découvert lundi une mer noire et nauséabonde. Les chutes de pluies ces derniers jours auraient provoqué la montée et la propagation dans l’eau de produits toxiques, affectant sur toute la longueur une plage de Sattahip, à 100 km au Sud de Bangkok, rapporte le journal thaïlandais Daily News

Le rejet de produits toxiques dans les eaux qui baignent Pattaya et sur les plages de la côte serait dû, selon le Bangkok Post, aux évacuations d’eaux usées des hôtels, restaurants et autres bâtiments du secteur.

Toujours est-il que les touristes désertent le coin tandis que la faune et la flore marine périssent. 

Le problème de pollution sur la plage n’est pas une première dans la région de Pattaya. La semaine passée, le Bangkok Post pointait du doigt un autre lieu pollué de la même manière, la plage de Jomtien. 

Pourtant, l’origine précise de la prolifération de déchets et cette substance noire et fétide n’a pas encore été clairement identifiée. Une enquête menée par le Département de contrôle de la pollution a débuté ce mois-ci et est en cours jusqu’en juillet. Cette inspection des différents hôtels et bâtiments de la zone devraient permettre d’identifier précisément les responsables de la pollution des plages de Pattaya.  

Egalement susceptible d’entrer en compte dans la recherche de la cause de la pollution, le port industriel à Laem Chabang, à 25km au nord de Pattaya et par lequel transite plusieurs milliers de porte-conteneurs par an. 

0 CommentairesRéagir