Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouvelles restrictions sur les visas étudiants en Thaïlande

Par Légal/Affaires avec Orbis | Publié le 28/04/2014 à 22:00 | Mis à jour le 18/07/2018 à 03:09
Visa etudiant Thailande

En raison de certains abus liés aux visas ED, que des personnes utilisent notamment parfois pour travailler illégalement en Thaïlande, les consulats thaïlandais ont durci la procédure d’obtention de ce type de visa et les conditions ont été renforcées.

C’est le cas de l’ambassade thaïlandaise à Paris qui ne fournit désormais que des visas ED d’une entrée valable pour une durée de 90 jours.

Le visa étudiant multiples entrées n’est délivré que par le service d’immigration en Thaïlande et ne permet au demandeur de séjourner qu’au maximum 90 jours pour chaque entrée. Si le demandeur souhaite ne pas sortir tous les 90 jours, il est alors nécessaire de faire valider ce visa au service d’immigration, démarche pour laquelle des frais supplémentaires sont alors à prévoir.

Les pièces à fournir sont notamment les suivantes :
1.    Le passeport original (le passeport doit être valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ)
2.    Un formulaire à remplir
3.    Une photo d’identité couleur
4.    Une photocopie du passeport
5.    Une lettre originale d’acceptation d’un établissement scolaire ou universitaire en Thaïlande ou une lettre d’une entreprise en Thaïlande qui reçoit l’étudiant en vue d’un stage
6.    En cas de stage en entreprise, les statuts complets de l’entreprise sont à présenter lors de la demande de visa
7.    Lettre originale d’un établissement en France indiquant les détails du stage de l’étudiant(e)

Pour ce qui est de l’extension du visa ED, le ministère de l’éducation a récemment annoncé un changement dans la procédure d’extension. Les documents supplémentaires à fournir sont les suivants :

1.    L’historique du candidat sur une période de 2 ans (jusqu’à présent, ce document n’était demandé qu’aux candidats faisant leur extension de visa à Bangkok)
2.    Une preuve de revenus (afin de démontrer que l’étudiant peut subvenir à ses besoins sans travailler)
3.    Les raisons du prolongement du visa

Pour le cas particulier du stagiaire, l’immigration thaïlandaise refuse l’extension du visa ED si ce dernier n’a pas préalablement obtenu un permis de travail associé à son visa.

Valentin Lelievre (Valentin@orbis-alliance.com), responsable de la coordination pour la clientèle francophone du cabinet ORBIS
() mardi 29 avril 2014

0 Commentaire (s)Réagir