Dimanche 25 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouveau restaurant à Bangkok: conquis par Kika!

Par Bien manger en Thaïlande avec El Mercado | Publié le 19/12/2017 à 15:07 | Mis à jour le 20/12/2017 à 01:33
Kika-iberico-740

Julien Lavigne (Oskar, Birds Rotisserie) et Sanya Souvanna Phouma (Quince), deux agitateurs bien connus du monde de la gastronomie et de la nuit bangkokienne, viennent d’ouvrir soi Convent entre Silom et Sathorn, un restaurant-bar inspiré par l’esprit des Bodegas espagnoles.

Dans un décor épuré dont l’élégante sobriété fait la part belle à l’acier mat et au bois, Kika propose aux gourmets de déguster des petits plats imaginés par Julien et le chef argentin Joel Bonino, dans une atmosphère qui se veut conviviale et décontractée.

Soucieux de travailler à partir des meilleures denrées, ils s’approvisionnent en grande partie auprès de Royal Project et du marché organique local, tout en respectant la saisonnalité des produits.

Les deux complices ont imaginé une ribambelle de petites assiettes aussi gourmandes que modernes et surprenantes, qui réinventent l’esprit tapas. Cette formule de petits plats aux prix doux permet aux gourmets de se laisser guider par l’instantanéité de leurs envies pour goûter un large éventail de mets.

Parmi les remarquables réalisations proposées, le ceviche de baramundi au fruit de la passion, le Tartare de bœuf galicien coupé au couteau, façon tom kha, ou le gaspacho de pastèque et tomate aux huiles de basilic thaï et d’olive espagnole relevé au vinaigre de Xeres, comblent les désirs de fraîcheur. Et pourquoi ne pas poursuivre avec un poussin organique de Khao Yai à la citronnelle, kaffir et piment "œil d’oiseau" cuit dans un four au charbon de bois importé d’Espagne, une brandade de morue et langue de cabillaud, un œuf poché sous vide sur lit de miettes de pain et de chorizo sautées à l’huile d’olive, ou une échine d’agneau ibérique et croûte d’épices garnie de purée de carottes et gingembre ?

Tant les assaisonnements subtils que les cuissons précises restent au service des qualités gustatives des produits, les sublimant tout en respectant un bel équilibre. Les palais plus portés vers le sucré peuvent garder une petite place afin de fondre pour un ananas caramélisé au mascarpone et fève de tonka, accompagné de glace à la noix de coco, ou une poire pochée à la sangria assortie de glace à la vanille.

La sangria justement est proposée en deux déclinaisons à la carte des boissons : au vin rouge (monastrell) avec du fruit de la passion, de l’orange, de la cannelle et une touche de cognac Hennessy VS ou au sauvignon blanc, ananas, litchi, anis étoilé et Grand Marnier. D’autres cocktails et une belle sélection de vins d’Espagne ou de France y sont également présents pour combler les amateurs, ainsi que plusieurs Champagnes.

Assurément bien né, Kika nous a conquis !

https://www.facebook.com/KikaBangkok/

Régis LEVY

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet