Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INFO-PARTENAIRE - Achat immobilier en Thailande: quelles charges de co-propriété ?

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 17/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

Vous prévoyez d'acheter un appartement en Thailande et vous demandez comment sont calculées les charges et combien cela représente chaque mois ? Explications par Thai Property Group, spécialiste de l'immobilier en Thaïlande et plus particulièrement à Pattaya, Phuket, Hua Hin et Bangkok.

Condominium: "maintenance fees and skining fund"

Dans le cadre d'un condominium,  le fonctionnement de la co-propriété est très réglementé, notamment par la section 18 du "Condominium act", qui stipule que les co-propriétaires doivent s'acquitter conjointement des dépenses liées au fonctionnement et à l'entretien des parties communes de l'immeuble et ce proportionnellement à la surface qu'ils possèdent.

C'est pour cela que les charges doivent être exprimées par un montant au m2. Ce montant oscille le plus souvent entre 25 THB et 60 THB du m2 en fonction de l'âge et des équipements de l'immeuble, 40 à 50THB/m2 tendant à être la norme pour les condominiums neufs ou récents avec piscine et salle de sport.

Vous pouvez donc retenir comme ordre de grandeur la valeur de 1€/m2, soit, par exemple, 75€/mois pour un appartement 3 pièces de 75m2. On parle bien ici d'un appartement moderne avec  sécurité 24h/24, réception, ascenseurs, piscine, salle de sport...

Si vous achetez dans le neuf, vous serez également redevable du "skinking fund". Il s'agit d'un fonds de réserve payable une seule fois, à la livraison de l'immeuble. Ce fonds représente généralement 1 an de charges, il appartient à la co-propriété et sera utilisé en cas de dépenses imprévues sortant de l'entretien routinier de l'immeuble.

Et comment cela fonctionne-t-il pour les lotissements de maisons ?

Pour les lotissements de maisons, le cadre est un peu moins réglementé mais le fonctionnement est globalement le même.
Simplement, si le montant des charges est le plus souvent variable selon la taille de la parcelle, le calcul n'est pas toujours exactement proportionnel au nombre de m2 de terrain. Il peut être calculé avec une combinaison de la surface construite et de la surface de jardin, ou parfois, plus simplement, être déterminé par le type de villa. Certains promoteurs appliquent même des charges identiques à toutes les maisons (on parle ici des charges pour les parties communes).

Autre élément qui variera d'un programme à l'autre, outre le calcul des charges, c'est ce ces dernières comprennent. Certains promoteurs dissocient les parties communes des jardins privatifs (entretien du jardin et de la piscine), laissant chaque propriétaire libre de choisir un jardinier et un pisciniste le cas échéant. D'autres incluent l'entretien de la piscine et du jardin dans les charges afin de s'assurer que chaque jardin soit entretenu selon les mêmes standards.

Et combien tout cela coûte-t-il ?

Cela peut-être très variable mais pour ce qui concerne par exemple la sélection de villas à Hua Hin de Thai Property Group, un moyen approximatif mais qui donne un bon ordre de grandeur est de compter 100€ par mois pour une villa à 100.000€, 150€ pour une villa à 150.000€, 200 € pour une villa à 200.000€ etc. Cela inclue l'entretien des parties communes, de la piscine privative et du jardin.


(http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 18 décembre 2015
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

PAROLE D'EXPERT

Attaquez l’asthme avant qu’il n’attaque!

Les études épidémiologiques menées en Thaïlande depuis 1985 ont démontré la prédominance de l’asthme qui a augmenté de 5% à 15% dans les 10 dernières années, particulièrement dans la région de Bangkok