Vendredi 24 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LIBERTÉ DE LA PRESSE — La Birmanie progresse tandis que la Thaïlande stagne

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 13/02/2013 à 00:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 13:27

L'organisation non gouvernementale Reporters sans frontières (RSF) publie son classement mondial 2013 de la liberté de la presse. La Thaïlande occupe la 135° position sur 179 pays, devant l'Indonésie (139°), le Cambodge (143°), la Malaisie (145°), la Birmanie (151°) et le Laos (168°). La France figure à la 37° place d'un palmarès dont les champions sont respectivement la Finlande, les Pays-Bas et la Norvège. RSF salue les changements spectaculaires mis en œuvre en Birmanie : "plus aucun journaliste ni cyber dissident n'est emprisonné dans les geôles de l'ancienne dictature militaire", note le rapport. "Si les réformes législatives ont été seulement amorcées, les mesures du gouvernement en faveur de la presse, l'abandon de la censure préalable et l'autorisation de retour sur le territoire pour les médias en exil, constituent des avancées significatives". Si la Birmanie progresse cette année de 18 places, la Thaïlande stagne après avoir gagné 16 places l'année dernière. La longue procédure judiciaire aboutissant à la condamnation à 11 ans de prison pour lèse-majesté du journaliste, Somyot Prueksakasemsuk par la Cour pénale de Bangkok, le 23 janvier 2013 n'a pas manqué d'indigner Reporters sans frontières. Aussi louables que soient les intentions de RSF l'universitaire australien Andrew Walker doute de la capacité des acteurs extérieurs à favoriser des réformes en Thaïlande. Selon ce spécialiste du Sud est asiatique leurs initiatives pourraient même exacerber le nationalisme thaïlandais et renforcer la position des défenseurs du statu quo. "Les commentaires occidentaux sur la loi de lèse-majesté n'atteignent que les Thaïlandais déjà sensibilisés. Je doute qu'ils jouent un rôle significatif pour faire évoluer l'opinion de la majorité. Le manque d'intérêt pour la question des droits de l'homme constitue l'un des aspects ingrats de la culture électorale thaïlandaise. N'oubliez pas la popularité de la guerre à la drogue".
E.D. () mercredi 13 février 2013

Lire aussi:
Notre article du 31 janvier 2012 Les journalistes en danger
Notre article du 20 décembre 2012 Affaire Somyot
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils