Mardi 19 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les transferts internationaux France-Thaïlande: la FAQ

Par Thai Property Group | Publié le 26/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 25/02/2018 à 08:55
Photo : LPJ Bangkok.com
transferts internationaux France-Thaïlande

Vous envisagez d’investir dans l’immobilier ? Vous souhaitez acheter un appartement en Thaïlande et devez effectuer un transfert de votre compte français vers un compte thaïlandais ? Vous ne savez pas à qui vous adresser ? Voici toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser

Qu’est-ce qu’un transfert international ?

Un transfert international (ou virement international) est une procédure sécurisée de transfert de fonds d’un compte national à un compte étranger (hors Espace Economique Européen). Ceci engendre une conversion de la devise locale en devise étrangère suivant les taux de change en vigueur. 

Lors d’un transfert, il faut faire particulièrement attention aux frais et au taux de change qui vous sont proposés, car ceux-ci varient en fonction des organisations auxquelles vous vous adressez !

De la France à la Thaïlande, est-ce légal ?

Les transferts France-Thaïlande sont tout à fait légaux, y compris si vous souhaitez effectuer un investissement immobilier : cela n’est en aucun cas apparenté à de l’évasion fiscale. Le statut du bien immobilier thaïlandais est régi par la convention de non double imposition entre la France et la Thaïlande. 

Quels sont les choix qui s’offrent à moi lorsque je désire effectuer un virement international ?

Dans le cadre d’un virement à l’étranger, la banque est un premier interlocuteur. Bénéficiant souvent d’une bonne renommée et facile d’accès, leurs principaux avantages sont la sécurisation des transferts par le réseau SWIFT international et leur bonne position sur le marché.

Cependant, il existe des alternatives, en l’occurrence des sociétés de courtiers spécialisées dans les transferts internationaux. Celles-ci vous proposent souvent des taux de change plus proches de la valeur en bourse de la monnaie (et donc moins de commissions !) que les banques.

Notre conseil est de vous adresser à un professionnel en qui vous avez confiance et qui puisse vous proposer des services honnêtes et sûrs. Assurez-vous de la légalité de l’offre et de la sécurité de vos transferts auprès de votre prestataire.

De quels justificatifs ai-je besoin ?

Pour tout transfert, que ce soit via une banque classique ou une société spécialisée, un justificatif de domicile et une pièce d’identité vous seront demandés. En plus de cela, l’établissement de transfert se doit d’établir le niveau de risque de votre compte : pour effectuer des virements internationaux, mieux vaut être irréprochable ! Des justificatifs supplémentaires peuvent vous être demandés en fonction de l’établissement auquel vous vous adressez.

Quels sont les différents types de transferts ?

Il en existe trois différents, le premier étant le transfert au comptant, qui consiste à acheter les devises suivant le taux de change en vigueur à l’instant T. Si vous souhaitez par exemple transférer 1.000€ en Baht thaïlandais, vous devrez vous soumettre au taux de change au moment du virement ainsi que des éventuels frais bancaires.

Une autre solution est le contrat à terme. Si vous souhaitez effectuer des virements récurrents, il vous est possible de bénéficier d’un taux de change fixe durant une durée de 2 ans maximum. Pour cela, vous devez ouvrir un compte à terme sur lequel vous déposerez 10% du total des sommes que vous souhaitez emprunter sur ces deux ans. Par exemple, si vous souhaitez transférer 4.000€ par mois avec un taux de change fixe, soit un total de 96.000€ sur 2 ans, il vous faudra bloquer sur le compte 10% de cette somme, soit 9.600€. 

Vos transferts seront ainsi protégés de toute fluctuation négative du taux de change.

La dernière solution est l’ordre limite. Ceci vous permet de fixer vous-même le taux de change auquel vous souhaitez transférer votre argent. Le virement se déclenche dès que le taux visé est atteint par la bourse. Si vous décidez par exemple de n’effectuer votre transfert que lorsque le taux sera de 1€ pour 42 THB, celui-ci ne se fera que lorsque la bourse affichera ce même taux.

Dois-je ouvrir un compte bancaire en Thaïlande ?

Cela n’est pas obligatoire, même s’il peut être utile d’en avoir un. Dans le cas d’un achat ou location immobilière, vous pouvez effectuer un transfert de votre compte français au compte thaïlandais du promoteur immobilier. 

A savoir que lors d’un d’achat en pleine propriété, il faut pouvoir justifier que vos fonds proviennent de l’étranger à l’aide d’un reçu délivré par la banque thaïlandaise sous le nom de reçu AFC. Le "Foreign Exchange Transaction Form" (Forex) ou "Tor Tor 3" est un reçu plus détaillé qui peut également vous être délivré dans le cas d’un virement international. Il est très important de conserver ces documents.

En conclusion, n’hésitez pas à consulter plusieurs experts pour vous renseigner au maximum sur le sujet. A retenir qu’il existe des alternatives et plusieurs types de transferts : soyez sûr de bien connaître les différents types d’investissement en Thaïlande afin de choisir la solution optimale !

Article réalisé avec la participation de Thierry ROUX, responsable Business Development de Worldtransfer.online


 

Logo Thai Property Group

Thai Property Group

Thai Property Group est une agence immobilière francophone spécialiste de l'investissement
0 CommentairesRéagir