Le NESDC prévoit 3% de croissance en Thaïlande cette année, de 3,7 % en 2021

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 23/06/2022 à 00:00 | Mis à jour le 23/06/2022 à 02:58
Photo : REUTERS/Jorge Silva/File Photo - Les exportations seront encore une fois un moteur clé de la croissance en 2022
Exportations-Thailande

La Thaïlande devrait connaitre une croissance de de 3% en 2022 et 3,7% l’an prochain, estime l’agence nationale de planification, considérant certaines retombées positives du conflit russo-ukrainien

L'économie thaïlandaise devrait croître de 3% cette année et de 3,7% l'an prochain, poussée par les exportations, la reprise de la demande intérieure et du tourisme international, a annoncé mercredi le Conseil national de développement économique et social (NESDC).

Les exportations, un moteur clé de la croissance, maintiennent le rythme malgré l'impact sur l'économie mondiale de l'invasion russe de l'Ukraine, a déclaré Danucha Pichayanan, chef du Conseil national de développement économique et social (NESDC), lors d'un séminaire d'affaires.

"La question russo-ukrainienne constitue bien entendu un risque mais il y a aussi des opportunités, comme pour [les exportations de] nourriture", a-t-il déclaré.

L’économie thaïlandaise sera également aidée par le tourisme international, autre secteur clé, qui devrait voir 7 à 10 millions d'arrivées de voyageurs étrangers cette année, a-t-il ajouté.

En 2021, année quasi blanche pour le tourisme, la Thaïlande a accueilli seulement 428.000 visiteurs étrangers, soit à peine un peu plus de 1% des quelque 40 millions enregistrés en 2019 avant la pandémie.

Bien que l'inflation ait atteint en mai son plus haut point (7,1%) depuis la crise de 2008, les fabricants ont peu répercuté la hausse des coûts sur les consommateurs, a indiqué Danucha Pichayanan.

Les mesures de contrôle des prix pour les biens essentiels et celles mises en place pour aider les Thaïlandais à faire face à la flambée des prix du pétrole ont contribué à freiner la hausse du coût de la vie.

La reprise touristique contribuera également à soutenir le baht qui s'affaiblit, a déclaré Jeremy Zook, directeur de Fitch Ratings, lors d'un webinaire. La devise thaïlandaise s'échangeait mercredi à son niveau le plus bas depuis plus de cinq ans face au dollar.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale