Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le marché hôtelier de Koh Samui

Par Thai Property Group | Publié le 13/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 15/11/2019 à 07:21
Photo : Roderick Eime - Conrad Hotel Samui
Conrad-Hotel-Samui-by-Roderick-Eime

(contenu partenaire) Koh Samui est propice au développement d’un marché hôtelier et immobilier haut de gamme, avec des villas parmi les plus grandes et les plus luxueuses de Thaïlande et plus de 80 hôtels internationaux

Koh Samui est la deuxième plus grande île de Thaïlande par la taille. Elle est située dans le Golfe de Thaïlande et réputée pour sa faune et sa flore marine ainsi que sa jungle luxuriante. Elle est aussi propice au développement d’un marché hôtelier et immobilier haut de gamme : les villas à Koh Samui font partie des plus grandes et luxueuses de Thaïlande et, en 2018, on retrouve 82 hôtels internationaux dont Le Méridien, l’Intercontinental, le Mariott ou encore le Grand Hyatt.

A quoi ressemble le paysage hôtelier de Koh Samui ? Quelles sont ses tendances et ses perspectives ? Vue d’ensemble du marché.

Un peu d’histoire

C’est en 1980 que commence l’histoire touristique de Koh Samui, par une incitation au développement de l’île par la  “Tourism Authority of Thailand” (TAT).

Jusqu’en 1989, Koh Samui s’est développée en ouvrant des restaurants et chambres d’hôtes, devenant peu à peu connue des thaïlandais et des étrangers.  Le prochain grand pas fut la fondation de l’aéroport de Koh Samui par la compagnie aérienne privée Bangkok Airways. Grâce à l’accessibilité par l’aéroport, Koh Samui est devenue une destination de plus en plus prisée avec la croissance générale du tourisme en Thaïlande dans les années 2000 jusqu’à aujourd’hui.

Maintenant, Koh Samui est l’une des îles les plus visitées de Thaïlande, et elle a réussi à garder une dimension “luxe” qui la différencie du tourisme de masse de Pattaya ou Phuket.

L'hôtellerie à Koh Samui : un marché haut de gamme

En plus de l’aéroport, Koh Samui dispose de nombreux axes routiers et maritimes depuis Surat Thani, ce qui donne plus de choix “low cost” aux voyageurs. En 2017, ce furent 2,5 millions de voyageurs - tous moyens de transports confondus - qui posèrent les pieds sur l’île, dont 85% de visiteurs internationaux.

Pour satisfaire ces touristes venus des quatre coins du monde, les infrastructures touristiques se sont naturellement développées près des plages, principalement à Chaweng qui recense plus de 41% des hôtels de Koh Samui. Bo Phut, Lamai et Choeng Mon sont d’autres endroits prisés. Pour investir dans l’immobilier à Koh Samui,  certains complexes proposent le système de gestion hôtelière avec rendement locatif contractuel, ce qui ouvre Koh Samui non seulement aux touristes mais aussi aux investisseurs.

La haute performance du luxe / haut de gamme

Koh Samui est très propice au développement du marché hôtelier du luxe / très haut de gamme. Dans ce secteur entre 2010 et 2018, le revenu global par chambre disponible (RecPAR) a augmenté de 8.7% avec un taux d’occupation de 71%. 

C’est dans le marché haut de gamme que l’on trouve le plus d’offres, représentant 3.500 chambres sur les 6.600 totales de Koh Samui en 2018.

C’est aussi ce marché qui devrait continuer de s’étendre dans le futur, plaçant véritablement Koh Samui comme une destination privilégiée des vacanciers internationaux aisés.

Les visiteurs chinois, un public déterminant pour Koh Samui

A Koh Samui, en 2017, la première nationalité de visiteurs étrangers était l’Allemagne, avec près de 350.000 arrivées et une croissance de 23% par rapport à 2016. La Chine, quant à elle, représentait environ 320.000 personnes, et bénéficiait d’un taux de croissance impressionnant de 66%. Cette croissance du nombre de visiteurs chinois a quelque peu fléchi en 2018 à la suite d’un naufrage à Phuket en milieu d’année impliquant plusieurs dizaines de touristes chinois. 

Sur 2019, même si les derniers chiffres (+18,89% de Chinois en août par rapport à l'année précédente et +31,56% en septembre) tendent à montrer que les répercussions du drame se sont d’ores et déjà estompées, la progression du tourisme chinois reste néanmoins freinée par des facteurs économiques interne et externes, tels que l’appréciation du baht et la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, qui poussent les visiteurs potentiels à rester chez eux ou visiter d’autres pays d’Asie moins coûteux.

Les hôteliers de Koh Samui espèrent donc que le baht baisse et que les tensions commerciales s’apaisent, sachant que la Chine jouera probablement un rôle de plus en plus fort dans le développement de l’île. 

graphique-touriste-nationalite-thailande

Quelles perspectives pour Koh Samui ?

Face au risque de ralentissement de la croissance touristique internationale, une option citée par le Bangkok Post en août 2019 consiste à promouvoir Koh Samui sur le marché domestique et régional en augmentant le nombre de vols directs en basse et moyenne saison depuis des pays comme la Malaisie, Singapour ainsi que les provinces du royaume. Cela a pour but de viser les touristes “low cost” thaïlandais et de l’ASEAN à des périodes où les hôtels et activités touristiques sont plus abordables.

Pour l’heure, l’aéroport de Koh Samui reste celui qui réceptionne le plus de visiteurs, même s’il représente aussi le point d’accès à l’ile le plus coûteux à cause de la privatisation par Bangkok Airways. Cela participe du fait que Koh Samui attire majoritairement des personnes aisées et se positionne comme une destination “qualitative” moins tributaire du tourisme de masse.

Thaï Property Group est présent à Koh Samui et effectue régulièrement des veilles sur les dernières nouvelles du marché hôtelier. N'hésitez pas à les contacter pour toute question. 

Source des données : 
-Thailand Hotel Market Research May 2019, from Jones Lang LaSalle IP, Inc.
-Ministry of Tourism and Sports, Thailand, JLL
-The Bangkok Post - 19 August 2019

Nous vous recommandons

Logo Thai Property Group

Thai Property Group

Thai Property Group est une agence immobilière francophone spécialiste de l'investissement
0 Commentaire (s)Réagir