Mercredi 12 août 2020

Le cancer du col de l’utérus : une maladie évitable

Par BNH Hospital | Publié le 23/08/2017 à 22:00 | Mis à jour le 15/01/2018 à 01:23
Cancer-col-uterus

Le cancer du col de l'utérus est un véritable fléau ! Deuxième type de cancer le plus fréquent chez la femme, il est responsable chaque année de près de 1.000 décès en France et plusieurs centaines de milliers dans le monde. Pour s'en prémunir, l'hôpital BNH préconise vaccination précoce et examen de dépistages réguliers

Le Papillomavirus humains (HPV) est une infection sexuellement transmissible très fréquente, 4 femmes sur 5 la contractent à un moment de leur vie. Cependant, les infections à HPV passent très souvent inaperçues et disparaissent généralement d'elles même. Si par contre l'infection ne se soigne pas naturellement, le HPV peut développer des lésions précancéreuses responsables du cancer du col de l'utérus, même des années après l'infection. Les souches 6 et 11 seraient susceptibles de causer 90% des verrues génitales tandis que les souches 16 et 18 sont responsables de 70% des cancers du col de l'utérus

Un vaccin contre le papillomavirus

Aujourd'hui, les hommes et femmes disposent d'un nouveau vaccin préventif efficace contre les souches les plus virulentes du HPV. Ce vaccin est destiné aux jeunes âgés de 9 à 26 ans. Une vaccination jeune permet de se prémunir avant-même d'avoir pu être exposé au virus. Le vaccin peut également être efficace pour les personnes déjà actives sexuellement si l'on considère que les souches à risques peuvent ne pas avoir encore été contractées.

La vaccination comprend 3 injections : la première se fait le jour choisi par le patient et son médecin ; la seconde, 2 mois après ; la dernière, 6 mois après la première injection. Pour un maximum d'efficacité, il est important de recevoir ces 3 doses.

Un examen régulier

Pour prévenir ou détecter le cancer du col de l'utérus il est recommandé de faire un frottis (pap smear)  régulièrement. Le test HPV ADN peut être réalisé en complément du frottis pour un résultat plus précis.

Le simple frottis déterminera la présence de cellules précancéreuses dans le col de l'utérus, tandis que le test HPV ADN identifiera la présence de souches dites à risque de l'infection HPV pouvant plus tard être responsable de lésion précancéreuses et d'un cancer du col de l'utérus.  

Pour plus d'information contactez-nous en cliquant ici 
Vous pouvez également contacter le Women's Health Centre du BNH Hospital.
Tel. 02 686 2700 Ext. 4455, 4456, 4457 ou Amelie Poncelet au 02 686 2700 Ext. 1821
Email: amelie.po@bnh.co.th

BNH Hospital (Sathorn-Convent)
9/1 Convent Rd, Silom Bangkok 10500
Tel. 02 686 2700 Ext. 1821; Fax 02 632 0579
www.BNHhospital.com

BNH-LOGO-200x200

BNH Hospital

Hôpital à taille humaine, BNH Hospital dispense au cœur du quartier Silom/Sathorn des services et des soins médicaux complets grâce à un équipement de pointe et des équipes médicales hautement qualifiées et disponibles 24h24. En Français contactez Amélie
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...