Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Thaïlande : Tourisme, rentabilité et propriété

Par Thai Property Group | Publié le 13/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/05/2019 à 04:52
Photo : Forte d'une croissance touristique soutenue, la Thaïlande est un pays idéal pour qui veut investir en Asie
Andara-Resort-Villas

La Thaïlande, qui attire de plus en plus de touristes, se révèle être un pays idéal pour investir en Asie. En effet, en plus d'être une destination de rêve, la Thaïlande offre des rentabilités élevées et plusieurs types de propriétés.

Un secteur touristique dynamique

La Thaïlande accueille de nombreux vacanciers. Sa fréquentation touristique a été multipliée par 3 en 10 ans. 38 millions de visiteurs ont été recensés en 2018. Visant comme objectif d’augmenter la capacité de ses aéroports, la Thaïlande devrait continuer sa forte progression.

Cette demande touristique en hausse est très bénéfique au marché hôtelier, et permet d’obtenir des taux d’occupation élevés pour les hôtels et appartements en gestion hôtelière.

C’est grâce à cela que la Thaïlande est la quatrième destination touristique la plus rentable au monde, ce qui intéresse beaucoup les investisseurs, familles, expatriés et retraités.

Investir en Thaïlande, des rentabilités élevées

La rentabilité locative brute est le rapport entre le montant annuel des loyers perçus et le prix d’acquisition d’un logement. 

Si cette donnée varie naturellement d’un logement à l’autre, 6 à 7% est le montant généralement constaté sur des logements aux standards occidentaux, dans le centre de Bangkok ou des stations balnéaires cotées. Ainsi, un appartement acheté 6.000.000 THB (env. 160.000 €) pourra se louer environ 390.000 THB par an, soit 32.500 THB/mois (env. 860 €). On parle ici de location «classique», c’est-à-dire avec un locataire à l’année. Il faudra le plus souvent déduire des frais d’agence (1 à 2 mois de loyers) et les charges de co-propriété (compter aussi 1 mois de loyer environ), ce qui donne des rentabilité nettes comprises entre 4 et 5%. 

Structurellement, les rentabilités brutes sont plus élevées qu’en France, et cela s’explique notamment par le fait que les propriétaires thaïlandais qui achètent à crédit paient des taux d’intérêts bancaires plus élevés également (autour de 7% pour un prêt immobilier) qu’ils doivent compenser. Un étranger qui achète son logement comptant profitera donc des avantages de cette structure de marché, sans les inconvénients.

Des programmes avec gestion hôtelière

Les rentabilités peuvent aller jusqu’à 10% dans le cadre de programmes avec gestion hôtelière.

Prenant appui sur la demande touristique en constante progression, certains promoteurs, notamment dans les stations balnéaires comme dans l’immobilier à Phuket ou à Koh Samui, ont développé des produits spécialement conçus pour des investisseurs à la recherche de rentabilités élevées, garanties et sans soucis de gestion (relations locataires, vacances, rénovations etc...).

Ainsi, l'investisseur perçoit des loyers, que son logement soit occupé ou non, sans avoir besoin d’être présent sur place ni devoir s’inquiéter de la gestion ou de l’entretien.

Une fiscalité avantageuse

La Thaïlande propose également une fiscalité immobilière avantageuse, en commençant par le fait qu’il n’y a pas d’imposition sur la plus-value. Il existe une taxation, mais elle est basée sur la valeur déclarée de la revente et notamment le nombre d'années de détention, et non sur l’importance de la plus-value. Elle varie entre 5 et 7%, frais de transfert inclus.

L'équivalent de la taxe d’habitation n’existe pas non plus. Dans certaines villes, les occupants d’un logement peuvent avoir à s’acquitter de taxes locales (ex. ordures ménagères) mais on parle de faibles sommes, qui se comptent le plus souvent en dizaines d’euros par an. Pour les biens non loués, aucune taxe foncière ne s’applique.

En dessous de 100 millions de bahts (2.6 millions d’euros), aucun droit de succession ne s’applique. Au-dessus de cette somme, les frais restent très limités (de 5% à 10%).

Pour finir, il existe une convention de non double imposition entre la France et la Thaïlande : vos revenus locatifs de source thaïlandaise ne seront imposables qu’en Thaïlande. Les revenus locatifs déclarés sont imposables sur le même barème que l’impôt sur le revenu. Dans le cas d’une personne ayant comme seul revenu en Thaïlande les loyers d’un appartement locatif, le taux d’imposition se situera dans une tranche d’imposition faible et la fiscalité associée sera peu significative.

De nombreux investisseurs ont choisi la Thaïlande pour les opportunités qu’elle offre en matière de revenus locatifs et de taxation. Ces avantages sont grandement dus au flot de tourisme de plus en plus important, qui nécessite le développement d’un grand nombre d’infrastructures d’accueil. Cela assure à ceux qui font le choix de la Thaïlande pour investir dans l’immobilier à l’international des taux de remplissage élevés et donc de fortes rentabilités. Ces derniers peuvent aussi bénéficier de la pleine propriété d’un appartement en Condominium.

Nous vous recommandons

Logo Thai Property Group

Thai Property Group

Thai Property Group est une agence immobilière francophone spécialiste de l'investissement
0 Commentaire (s)Réagir