Koh Chang: un jeune Canadien de 23 ans retrouvé mort noyé

Par Sophie GOUSSET | Publié le 23/07/2018 à 16:35 | Mis à jour le 23/07/2018 à 16:40

Un jeune Canadien en vacances sur l’île de Koh Chang dans le sud de la Thaïlande a été retrouvé noyé dimanche en début de soirée. Le courant plus fort en saison des pluies est la cause de nombreuses noyades chaque année sur les plages de Thaïlande. 

Dimanche, après deux heures de recherches à la nuit tombée, Kaled Salih, un jeune Canadien de 23 ans a été retrouvé mort noyé sur la plage de Klong Prao, à Koh Chang, une île de l’est de la Thaïlande. Arrivé samedi sur l’île, il avait rencontré deux Hollandais de son âge à l’auberge Pajamas dans laquelle il résidait. Les trois jeunes étaient partis nager en fin de journée. 

“Nous avions pieds où nous nagions, nous nous étions pas aperçu qu’il ne savait pas très bien nagé. Soudainement, il a crié ‘au secours’, deux fois, je me suis précipité pour l’aider”, nous a raconté tremblant et encore mouillé son ami qui a essayé pendant plusieurs dizaines de minutes de le secourir avant de devoir renoncer. “On a tout tenté, il s’accrochait à notre dos mais nous ne parvenions pas à nager jusqu’au rivage, le courant était trop fort” a-t-il ajouté.

Se rendant compte qu’ils ne pourraient pas parvenir à le secourir, le jeune Hollandais s’est précipité au bar de la plage pour appeler au plus vite les secours tandis que son amie restait au bord de l’eau pour le repérer. Arrivés sur place rapidement, les secouristes ont brandi des torches alors que la nuit tombait. Le jet-ski dépêché pour le sauvetage a peiné pendant une heure contre les vagues. C’est finalement à une vingtaine de mètres de l’endroit de sa disparition qu’un sauveteur l’a retrouvé dans l’eau. Immédiatement amené à l’hôpital le plus proche, les médecins ont été dans l’incapacité de réanimer Kaled. 

En saison des pluies, les marées redoublent d’intensité sur les plages de certaines îles thaïlandaises. Les plages de Koh Chang, en l’occurrence, arborent des drapeaux rouges pendant la marée haute pour prévenir de la dangerosité du courant et de la force des vagues. Il est recommandé à tout nageur de ne pas s’aventurer loin même en eau peu profonde. 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale