Samedi 22 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOURISME – Prolongation des séjours sans visa en Thaïlande

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 02/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 14:02

Pour relancer l’industrie du tourisme, malmenée par la crise politique et l’établissement d’un régime militaire dans le pays, les voyages jusqu’à 60 jours sont désormais exemptés de visa.

Sans surprise, les longs mois de manifestations dans les rues de Bangkok, le coup d’état de mai dernier et l’instauration d’une loi martiale toujours en vigueur, ont eu un impact négatif sur le tourisme dans le royaume. Le nombre de visiteurs a chuté de plus de 10% entre janvier et juillet 2014. Selon Thawatchai Arunyik, gouverneur de l’Office du tourisme thaïlandais (TAT), les revenus de cette industrie ne devraient pas atteindre la cible initialement avancée de 68,7 milliards de bahts mais chuter à 59 milliards de bahts.
Pour faire face à cette situation, une nouvelle réglementation est entrée en vigueur le 29 août. Le Bureau de l’immigration autorise désormais les ressortissants de 48 pays, dont la France, la Suisse et la Belgique, à séjourner jusqu’à 60 jours sans visa. Auparavant seuls les séjours touristiques d’un maximum de 30 jours étaient exemptés de visas. Les nouvelles conditions permettent aux visiteurs de prolonger leur voyage de 30 autres jours. Le processus de demande se fait auprès des services de l’immigration et coûte 1.900 bahts.
Cette réglementation s’applique aux visiteurs titulaires d’un passeport des pays suivants : Australie, Autriche, Bahreïn, Belgique, Brésil, Brunei Darussalam, Canada, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, RAS de Hong Kong, Hongrie, Indonésie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Japon, Corée du Sud, Koweït, Luxembourg, Liechtenstein, Malaisie, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Oman, Pérou, Philippines, Portugal, Pologne, Qatar , Singapour, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Afrique du Sud, Suède, Suisse, Turquie, Émirats arabes unis, le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique et le Vietnam.
P.P. () jeudi 4 septembre 2014
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir