Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FIDH - La Thaïlande 6e pays aux prisons les plus surpeuplées, les lois anti-drogue en cause

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 01/03/2017 à 23:00 | Mis à jour le 02/11/2018 à 06:19

Les prisons thaïlandaises sont massivement surpeuplées, certains détenus sont forcés de dormir recroquevillés les uns sur les autres, a dénoncé un groupe de défense des droits de l'homme mardi, appelant à la réforme des prisons en Thaïlande qui abrite la 6e population carcérale la plus importante au monde.

Selon le rapport de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH), les installations les installations les plus mal notées du royaume seraient cinq fois plus peuplées que ne leur permet en principe leur capacité, les prisonniers devant dormir les uns contre les autres en devant parfois même étendre leurs jambes les uns sur les autres.

Les gouvernements successifs ont fait "très peu" pour faire face à la surpopulation des prisons, a déclaré Andrea Giorgetta, directeur de la FIDH pour l'Asie du sud-est, ajoutant que la nourriture, les normes d'hygiène et les soins médicaux sont eux aussi malheureusement insuffisants.

Avec 425 prisonniers pour 100.000 personnes, la Thaïlande a le dixième taux d'incarcération le plus important au monde, il est le premier d'Asie du sud-est.

--

 

L'essor de la population carcérale est en grande partie dû aux très sévères lois contre les stupéfiants issues de la guerre contre la drogue lancée dans le royaume il y a une quinzaine d'année.

La possession de quelques comprimés de méthamphétamine –drogue connue en Thaïlande sous le nom de yaba– peut valoir dix ans de prison.

La junte au pouvoir depuis 2014 admet que le renforcement des lois n'a pas réussi à endiguer les taux de dépendance à la drogue.

La réhabilitation des simples revendeurs ou usagers commence à être envisagée, il n'y a cependant pas encore de changement politique formel sur le sujet.

En janvier, plus de 70% des prisonniers de Thaïlande purgeaient une peine pour des infractions liées à la drogue, selon des chiffres obtenus par la FIDH.

En Thaïlande 39.000 femmes sont emprisonnées, c'est le taux le plus élevé,  toutes nations confondues.

"Nous travaillons là-dessus… la structure de nos lois sur la drogue doit être reformée afin que les infractions soient décriminalisées" a déclaré Charnchao Chaiyanukij, le secrétaire permanent du ministère de la justice en Thaïlande, à l'AFP.

Les autorités cherchent aussi à répartir la population carcérale dans les prisons du pays d'une manière plus équitable, a t-il ajouté, soulignant que certaines prisons du pays n'étaient pas surpeuplées.

Le rapport a noté des restrictions croissantes au niveau de l'accès aux prisons, une réglementation de plus en plus stricte pour les visiteurs et un recours croissant aux camps militaires secrets pour détenir certains prisonniers depuis que la junte est arrivée au pouvoir.

La junte a interdit les manifestations depuis 2014 et a maintenu sur des bases militaires en détention plusieurs centaines de civils ayant exprimé des opinions politiques.

Attention aux médicaments vendus en pharmacie mais interdits en Thaïlande !

Fin 2016, un jeune expatrié français d'une vingtaine d'année a été incarcéré après que la police a suivi un colis contenant des comprimés d'ecstasy envoyé à son domicile mais adressé au nom d'un ami qu'il hébergeait.

Bien qu'il n'ait jamais accusé réception de ce colis, les policiers ont perquisitionné chez lui. Ils n'ont pas trouvé de drogue dans son appartement, sauf du Xanax, un anxiolytique disponible en parmacie en Thaïlande mais dont la possession est interdite sans prescription médicale et peut valoir jusqu'à 10 ans de prison.

Le jeune homme est depuis en détention provisoire dans une prison de Bangkok en attendant son jugement. Selon sa famille, il partage sa cellule avec 40 autres prisonniers -80 au début- dans des conditions matérielles et sanitaires déplorables.

Plusieurs médicaments disponibles en pharmacie dans le royaume et couramment utilisés par les expatriés comme le Xanax, ou encore le Valium sont illégaux et peuvent conduire à de simples amendes mais aussi à des peines de prison.

Il est vivement recommandé aux personnes sous traitement médical ou usant de certains médicaments en Thaïlande de consulter la liste des médicaments interdits en Thaïlande.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.

Sur le même sujet