Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Exposition sur le Siam dans la Première Guerre mondiale

Par Marie DARONDOVAS | Publié le 25/09/2017 à 00:00 | Mis à jour le 25/09/2017 à 00:00
LIvre-Siam-Guerre-Mondiale

Il y a un siècle, le roi Rama VI décidait d’engager les troupes siamoises dans le premier conflit mondial. La librairie nationale propose ce mois-ci une exposition pour le centenaire de l’entrée en guerre du Siam.  

La librairie nationale de Bangkok propose jusqu’au 30 septembre une exposition intitulée “le Siam et la Première Guerre mondiale“ en l’honneur de centième anniversaire de l’entrée en guerre de la Thaïlande dans le premier conflit mondial à l’initiative du roi Rama VI. Le journal The Nation rapporte que le conservateur Chitti Kasemkitvatana a passé sept mois à réunir les objets, photos et documents exposés.

Dans le King Vajiravudh Memorial Hall, vous pourrez ainsi observer divers documents officiels, journaux et photographies concernant le souverain thaïlandais Rama VI et son armée de volontaire, de la déclaration de guerre contre l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie en 1917 jusqu’aux défilés de victoire des troupes thaïlandaises aux quatre coins de l’Europe.Une statue de cire grandeur nature du roi Rama VI en habits de cérémonie placée sur une estrade surplombe le hall tandis que des films muets des soldats en action sont diffusés en continu sur un écran.

La Thaïlande est entrée dans le conflit le 22 juillet 1917 aux côtés de la triple entente et a envoyé environ 1.300 hommes en France.

Les troupes siamoises ont participé à un flux logistique vers le nord dans les derniers mois de la guerre. Au total, le royaume du Siam déplore 19 morts. Les motivations de l’engagement thaïlandais restent très stratégiques et ce dernier s’est fait en échanges de nombreuses contreparties. De plus, les troupes n’ont pas participé directement au conflit en étant sur le front mais ont “profité“ de leur passage en France pour se former à l’aviation ou à la mécanique dans les diverses écoles militaires françaises. Que ce soit par l’arrêt des traités inégaux, par les compétences acquises, par le siège à la Société des Nations ou encore par l’instauration du nouveau drapeau du pays, bien que modeste, la contribution à la guerre du Siam est cruciale dans son histoire.

Comme le montre les différentes médailles et récompenses exposés à la librairie, les Thaïlandais sont fiers de cette participation au conflit mondial et ont été reconnus internationalement pour leur engagement.

Le 14 juillet 2014, François Hollande avait même invité les troupes thaïlandaises à participer au défilé des champs Élysées à l’occasion du centenaire du début de la Première Guerre mondiale.

Même si les explications sont essentiellement écrites en thaï, l’exposition nous permet tout de même de nous plonger dans cette période très importante mais sous-estimée de l’histoire siamoise à travers des documents d’archives. Pour les personnes ne parlant pas le thaï, il est intéressant et judicieux de se renseigner au préalable sur l’histoire de la Thaïlande durant la guerre afin de comprendre au mieux le contexte et d’apprécier à leur juste valeur les documents et objets présentés. Vous pourrez alors profiter pleinement de l’exposition malgré la barrière de la langue et ne pas vous limiter à la simple compréhension des journaux en français qui sont exposés.

0 Commentaire (s)Réagir