Dimanche 19 septembre 2021

Assurance Covid-19 obligatoire en Thaïlande: ce qu’il faut savoir

Par Catherine Vanesse | Publié le 13/07/2021 à 01:32 | Mis à jour le 13/07/2021 à 01:54
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha
Arrivee a l'Aeroport International Suvarnabhumi en Thailande durant la crise du Covid

La Thaïlande impose aux voyageurs entrant dans le royaume de souscrire à une assurance Covid-19. Entre les touristes et les résidents long séjour, le coût et les conditions varient

Avec son programme de Phuket Sandbox, la Thaïlande se rouvre peu à peu au tourisme. Néanmoins, ce programme qui permet aux visiteurs d’entrer sur le territoire sans quatorzaine, impose toute une série de conditions parmi lesquelles l’obligation de souscrire à une assurance couvrant les frais médicaux et d'hospitalisation incluant le Covid-19, pour un minimum de 100.000 $ ou 3.250.000 THB (env. 85.000 €). 

L’assurance doit être valable pour une durée minimum de 45 jours pour toutes les personnes qui partent avec une exemption de visa. Pour les autres cas, la durée de couverture d’assurance doit être de 90 jours minimum.

La preuve d’une assurance Covid-19 est demandée pour pouvoir obtenir le certificat d’entrée (COE), et cela peut importe si l’on fait la demande en ligne  https://coethailand.mfa.go.th ou via les ambassades et consulats du Royaume de Thaïlande. 

Point de controle sante de l'aeroport international Suvarnabhumi en Thailande
REUTERS/Athit Perawongmetha

Cette obligation peut pour certains peser sur le budget lors d’un séjour en Thaïlande, mais elle démontre avant tout un souci de la part des autorités de garantir que tous les voyageurs puissent payer les frais d’hospitalisation éventuels. D’autant plus que la Thaïlande a une politique de prise en charge de toute personne testée positive au coronavirus. 

Les autorités thaïlandaises ont mis en place cette nécessité d’avoir une assurance santé couvrant le Covid-19 pour éviter que des expatriés ou des touristes n’ayant pas d’assurances soient admis dans des hôpitaux privés et soient dans l’incapacité de payer la facture”, explique Alexandre Boussedour, responsable de la communication chez Luma Health en Thaïlande. “La couverture de 100.000 dollars se justifie par le fait que les hôpitaux privés appliquent des prix élevés et que les expatriés ou touristes ont plutôt tendance à aller dans ces hôpitaux”, ajoute-t-il.

Quel tarif pour les touristes ?

Cette exigence s’appliquant pour toute demande d’un certificat d’entrée, les expatriés ou détenteurs d’un visa longue durée sont concernés au même titre que les touristes. 

Toutefois, les conditions peuvent varier entre ces deux catégories. 

Pour les touristes, de plus en plus d’assurances-voyage incluent le Covid-19. Stéphane Coupé, courtier pour le bureau d'Assurances Pierre HENS en Belgique, explique que pour les Belges bénéficiant de la mutuelle et de l’assurance complémentaire DKV, le coronavirus est totalement pris en charge, même à l’étranger. Il ajoute qu’une assurance voyage avec Europe Assistance, couvrant tous les frais médicaux, même le Covid-19, jusqu’à 250.000 euros pour 45 jours revient à 78 euros. Par contre, dès que la période de voyage monte à trois mois, les prix grimpent à 200 euros.

Premiers touristes de la "Phuket sandbox" arrivants a l'aeroport
REUTERS/Jorge Silva

En optant pour une assurance-voyage qui couvre le Covid-19, l’avantage est qu’il n’est pas nécessaire de remplir un questionnaire de santé, explique Arawan Namak de Poe-ma Insurance à Phuket : “Une assurance-voyage + Covid-19 ne prend pas en compte les conditions préexistantes, il n’y a pas de limites d’âges ni de questionnaire de santé. Il est déjà possible de trouver des assurances à partir de 3.000 bahts”. 

Arawan Namak invite néanmoins à vérifier, lorsque l’on souscrit à une assurance, que celle-ci prenne bien en compte l’hospitalisation même si la personne est asymptomatique. Une hospitalisation de 14 jours sans traitement pour patient sans symptômes peut en effet coûter au minimum 50.000 bahts (1.290 euros).

Quel tarif pour les expatriés ?

Pour les détenteurs d’un visa d’une durée de validité supérieure à 3 mois et jusqu’à un an, il est nécessaire de présenter une assurance couvrant le Covid-19 valable au moins trois mois pour obtenir le certificat d’entrée pour la Thaïlande. Cette exigence s’applique, pour le moment, uniquement pour les personnes venant de l’étranger.

Il convient dès lors de se renseigner auprès de votre compagnie d’assurance pour vérifier qu’elle couvre également le Covid-19. La plupart des assurances prennent en charge le Covid-19 puisque cela rentre dans la catégorie des frais médicaux et hospitalisation. “Nous pouvons fournir une attestation pour dire que l’assurance couvre également le Covid-19”, confirme Julien Tavernier, directeur du cabinet Insurance Expats Solutions à Chiang Mai. 

Pour ceux qui ne disposent pas d’une assurance, ou ont une assurance avec une couverture inférieure à 100.000 bahts, il est possible d’entrer en Thaïlande avec une assurance voyage + Covid-19. Une assurance voyage/santé de trois mois avec Luma Health revient à 7.800 bahts ou à 31.500 bahts pour un an.

Touristes de la Phuket Sandbox dans la pisccine de leur hotel
REUTERS/Jorge Silva

Il est important de souligner que ce produit est une assurance voyage/santé qui correspond plutôt à une solution temporaire, car une personne souhaitant s'installer en Thaïlande sur le long terme doit réfléchir à souscrire à une assurance santé complète”, rappelle cependant Alexandre Boussedour. 

De plus, il n’est pas possible de souscrire à une assurance voyage/santé à partir du moment où l’on est en Thaïlande, celle-ci doit être prise avant le départ pour la Thaïlande. 

Les Français qui sont inscrits auprès de la Caisse des Français de l’étranger (CFE) sont également couverts. “Nous délivrons une attestation qui dit que nous couvrons le Covid-19 dans le cadre du tiers payant hospitalier, sans plafond”, confirme Pierre Thinet, directeur adjoint de la CFE.

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

dandissy ven 16/07/2021 - 23:40

La cfe ne veut pas délivrer d attestation pour plus de 3 mois or pour les expatriés on nous demande une attestation covid d un an. 

Répondre

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.