TEST: 2238

En 2022, bénéficiez d’une info de proximité encore plus riche sur la Thaïlande !

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 29/12/2021 à 00:00 | Mis à jour le 29/03/2022 à 08:53
Photo : Pierre QUEFFELEC (archives)
Tour-Mahanakorn-Bangkok

Depuis 20 ans, lepetitjournal.com couvre l’actualité des expatriés jusqu’au bout du monde. Nous souhaitons aller plus loin dans ce travail de terrain et, pour cela, nous avons besoin de votre adhésion

Voilà un peu plus de 20 ans que lepetitjournal.com a démarré son aventure lorsque son fondateur, Hervé Heyraud, a envoyé sa première newsletter à une centaine d’expatriés à Mexico. Depuis, lepetitjournal.com s’est implanté dans plus de 70 pays, informant chaque jour des dizaines de milliers d’expatriés sur l’actualité du monde, celle de leur pays d’accueil et aussi de leur communauté. 

En Thaïlande, le journal des Français et francophones à l’étranger a publié son premier article en novembre 2005. Depuis, les journalistes contribuant à l’édition Bangkok n’ont cessé de couvrir l’actualité du royaume dans toute sa largeur - des questions pratiques ou existentielles des expats aux enjeux politiques et économiques du pays, en passant par la diplomatie, les coups d’Etat, ou encore les bons plans sortie du week-end -, mettant en relations des entrepreneurs, promouvant des artistes, relayant des infos vitales dans les moments difficiles.

Un grand écart éditorial réalisé aux antipodes de la mère-patrie qui nécessite des ressources que seule la publicité ne suffit plus à assurer convenablement.

Les temps changent, un nouveau modèle s’impose

Car les temps changent et aujourd’hui notre activité en Thaïlande fait face à un certain nombre de défis comme la baisse des revenus publicitaires désormais partagés avec les réseaux sociaux et autres nouveaux supports, la forte augmentation du coût de la vie dans le royaume, particulièrement à Bangkok, ou encore la multiplication de plateformes peu scrupuleuses qui rognent les parts d’audience en reprenant à leur compte pléthores d’articles d’actualité repris illicitement d’autres médias.

Cette situation, qui ne concerne pas seulement la Thaïlande, a amené ces derniers mois la direction de lepetitjournal.com à agrémenter le modèle économique pour inviter nos fidèles lecteurs à s’impliquer plus activement dans la vie du journal tout en enrichissant la ligne éditoriale pour leur offrir davantage.

Cela a commencé l’an dernier avec une simple collecte de dons libres via la campagne "Je l’aime Je l’aide" à laquelle ont spontanément répondu plusieurs centaines de personnes désireuses de voir lepetitjournal.com continuer à développer son offre éditoriale pour mieux les informer.

Une info dont la qualité vous appartient pour 5 euros

Devant ce bilan très encourageant, la direction a donc décidé d’investir dans le développement d’une offre d’articles payants dits "Premium" regroupant, comme vous avez pu le constater depuis juillet dernier, des sujets de fond exclusifs déclinés de temps à autres dans des formats innovants.

Les éditions de Bangkok et Chiang Mai, associées à celles de Madrid et de Barcelone, sont pilotes dans ce développement qui devrait progressivement s'étendre au reste du réseau.

Au cours des premiers mois de développement de la formule Premium, nous avons abordé des sujets tournant autour de thématiques telles que l'entrepreneuriat français, le marché de l'emploi en Thaïlande et ses spécificités, ou encore l'éducation. Nous avons aussi apporté des éclairages aux préocupations économiques actuelles, et avons mis en avant des initiatives nouvelles prometteuses.

Retrouvez ici nos articles Premium sur la Thaïlande

Reconnaissables par un logo devant le titre en forme de petit visage symbole de lepetitjournal.com, les articles Premium sont disponibles pour une contribution mensuelle ou libre de 5€ (190 bahts) ou plus. 190 bahts, c’est la moitié d’un trajet en taxi depuis Bangkok à l’aéroport, une tartelette chez le pâtissier du quartier ou encore un pastis dans le resto français du coin…

Des journalistes professionnels sur le terrain

Votre participation peut faire la différence et nous permettre sur le moyen et long terme de recruter davantage de collaborateurs et leur donner les moyens d’occuper davantage le terrain (un pays grand comme la France tout de même !) afin de mieux vous informer au quotidien.

Malgré la crise du Covid qui nous a grandement affectés comme beaucoup d’entreprises en Thaïlande, nous sommes restés fidèles aux valeurs d’éthique qui nous sont chères et avons déployé tous les efforts pour continuer à rémunérer journalistes professionnels et agences de presse œuvrant sur le terrain, contrairement à d’autres médias.

En 2022, nous continuerons sur cette voie en espérant pouvoir augmenter encore davantage, avec votre aimable participation, le nombre de publications Premium.

Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

pierrejanvot@gmail.com mer 29/12/2021 - 03:53

L'ensemble des médias d'information dits "traditionnels" souffrent en effet d'une concurrence sauvage à travers les plates-formes et autres réseaux sociaux ayant un modèle économique différent, faisant ainsi croire à une gratuité d'accès. 

Le Petit Journal semble bien inspiré de proposer ce maintien d'une information de qualité à ses lecteurs. Ces derniers seront-ils suffisamment au rendez-vous? Je l'espère profondément.

Bonne et heureuse nouvelle année à tous les francophones de Thaïlande. 

Répondre
À lire sur votre édition locale